Maurice a reçu Rs 7,2 milliards d’investissements directs étrangers au cours des neuf premiers mois de l’année. Le gros de ce montant, soit Rs 6,1 milliards, a été canalisé vers les activités du secteur immobilier. C’est ce qu’indique le dernier relevé publié hier par la Banque de Maurice (BOM).
Selon la banque centrale, sur les investissements directs étrangers allant secteur immobilier, un très fort pourcentage (Rs 5,2 milliards, 85%) concernait les projets d’Integrated Resort Scheme, de Real Estate Scheme et d’Invest Hotel Scheme. Les investissements dans ces derniers projets ont, sur la période janvier-septembre 2015, déjà dépassé le montant enregistré pour toute l’année 2014 (Rs 4 milliards). Il est par ailleurs très probable que pour l’ensemble des activités du secteur immobilier, la valeur du FDI de 2015 soit supérieure à celle de l’année dernière (Rs 6,2 milliards).
Après le secteur immobilier, on retrouve en deuxième position celui de l’hôtellerie et de la restauration comme bénéficiaire de FDI avec un montant de Rs 779 millions. La construction arrive au troisième rang avec Rs 112 millions. Il faut signaler que les investissements directs étrangers dans les secteurs hôtelier et de la construction se sont élevés à Rs 4,9 milliards et Rs 376 millions respectivement.
La France a été la principale source de FDI pour les trois premiers trimestres de 2015 avec un montant de Rs 2,6 milliards, précédant l’Afrique du Sud (Rs 1,1 milliard), le Royaume Uni (Rs 809 millions), la Suisse (Rs 604 millions) et la Chine (Rs 202 millions). Les données de la BoM font voir que de 2010 à 2014, le montant global de FDI à Maurice se chiffre à Rs 75,1 milliards. Le secteur immobilier a bénéficié d’un montant de Rs 28,5 milliards sur cette même période.
La BoM publie aussi un relevé des investissements directs faits par des entreprises mauriciennes à l’étranger dont la valeur pour la période janvier-septembre 2015 a dépassé légèrement les Rs 1,6 milliard. Une grosse part du FDI mauricien concernait le secteur des services financiers (Rs 1,1 milliard). Les entreprises locales ont aussi investi dans des activités immobilières (Rs 224 millions), le secteur hôtelier (Rs 162 millions) et le commerce (94 millions).
Le Mozambique, avec Rs 621 millions, est le plus important bénéficiaire des investissements directs locaux. Il précède la Suisse (Rs 335 millions), le Kenya (Rs 83 millions), les Émirats Arabes Unis (Rs 68 millions) et la France (Rs 62 millions).