INFRASTRUCTURES : La nouvelle route d’accès vers l’aéroport fin prête début août

Plus que quelques jours encore avant que les automobilistes ne prennent avantage de la nouvelle route d’accès vers l’aéroport. Les derniers travaux sont en cours au niveau de l’échangeur qui reliera ainsi la route de Mare d’Albert à celle de Plaine Magnien. Objectif : faciliter la fluidité du trafic au niveau du Sud et rendre l’accès vers l’aéroport plus rapide. Cette route, longue de 4,5 km, financée totalement par l’État, devrait, selon nos informations, être accessible dès début août.
La première phase des grands travaux d’infrastructures routières de Rs 15 milliards envisagés par les autorités en marge du plan de décongestion des routes établi est en voie de concrétisation. D’ici le mois prochain, les automobilistes disposeront en effet d’une nouvelle route d’accès vers l’aéroport. Longue de 4,5 km, au coût de Rs 603M, et devant relier Plaine Magnien à Mare d’Albert, avec un échangeur pour l’accès vers l’aéroport, avec deux voies de 7,3 m de large de chaque côté, cette nouvelle route, qui démarre à côté de l’hôtel Holiday Inn, constitue une première du genre à Maurice. Elle comprend en effet, au niveau de l’autoroute M2, un échangeur avec fly-over et deux ronds-points. Ce qui devrait contribuer à fluidifier le trafic en direction de Mare d’Albert et Plaine Magnien, mais plus particulièrement en direction de l’aéroport. Selon les autorités, cette route devrait aussi servir d’alternative aux automobilistes en cas d’urgence à l’aéroport.
Lancés en juillet 2015 par le ministre des Infrastructures publiques aux côtés des promoteurs d’Omnicane, dont le CEO Jacques d’Unienville, de même que des représentants de la Road Development Authority (RDA) et des constructeurs, les travaux sont presque terminés. Outre les luminaires déjà installés sur le tronçon, les panneaux de signalisation ou encore les signes de marquage figurent déjà sur une bonne partie de cette nouvelle route. À ce stade, les ouvriers de Transinvest/Colas procèdent aux dernières touches, plus précisément au niveau de l’échangeur, où il reste encore les travaux de bitume à finir. Les routes qui rejoignent l’échangeur, sont, elles fin prêtes. Il faudra ainsi attendre encore deux semaines avant que cette nouvelle route vers l’aéroport ne soit accessible.
Au lancement des travaux au coût de Rs 602 730 230 en juillet dernier, le ministre Bodha avait fait ressortir qu’il a insisté auprès de la RDA et du cabinet Lux Consult pour que les entrepreneurs respectent trois « conditions », en l’occurrence « aucune variation des coûts, aucune concession sur la qualité et le respect des délais. » Au niveau des autorités, on fait comprendre qu’en raison des conditions climatiques défavorables qui ont un peu retardé le chantier, la route dont la livraison était prévue fin juillet sera ouverte début août.
À noter que la construction de cette nouvelle route a été rendue possible grâce au groupe Omnicane, qui a offert 50 arpents de son terrain dans la région à l’État. L’aménagement paysager a été pris en charge par Omnicane. Si cette route d’accès desservira également la smart city que construit Omnicane dans la région qui devrait connaître de gros développements avec l’avènement d’un port franc et d’une zone cargo, entre autres, le ministère des Infrastructures publiques envisage également de la relier à Mahébourg afin de l’intégrer au réseau national, avait laissé entendre Nando Bodha.