Les médecins au chevet du bébé se trouvant à l’Intensive Care Unit (ICU) de l’hôpital Victoria depuis lundi dernier à la suite d’une injection d’antibiotique (Benzil penicilline) ont constaté une légère amélioration de son état de santé. Cependant, la prudence est toujours de mise car le bébé est toujours sous respiration artificielle. Rappelons qu’un autre bébé est décédé le même jour, lundi, peu après avoir reçu lui aussi un traitement au même médicament.

À la suite de ce drame, le ministère de la Santé a institué mercredi un Fact Finding Committee pour déterminer ce qui a aggravé l’état de santé de ces deux nourrissons pendant le traitement prescrit par les médecins.