La visite la semaine dernière de Me Jean-Claude Bibi, accompagné des deux membres récemment suspendus de l’Irrigation Authority (IA), soit la comptable Vijayta Gopynauth et l’Internal Auditor Deepa Khedoo, à l’ICAC au Réduit Triangle, à Moka, met en perspective « plusieurs pratiques malveillantes » au sein de l’organisme parapublic au nez et au su de l’Acting General Manager (AGM) depuis 2015, Rishi Hauzaree. Parmi elles, la location des tuyaux PVC de 225 mm, appartenant à l’IA, à un contacteur ayant décroché un contrat fin 2016 pour un projet dans le nord du pays. Sauf qu’en ayant obtenu ce contrat, le contracteur en question aurait, selon les dénonciations qui circulent auprès des autorités concernées, pris possession de ces types de tuyaux appartenant et se trouvant dans le store de l’IA. Une démarche qui fait sourciller alors que ce n’est pas la pratique courante au sein de cet organisme, qui tombe sous l’égide du ministère de l’Agro-industrie.

Selon le registre du store de l’IA, 31 “PVC Pipes” de 225 mm, au coût de Rs 600 000, avaient été retirés par un certain M. Rioux. Mais ce dernier, à son tour, allègue que le livre a été manipulé et nie avoir pris ces tuyaux du store de l’IA le 17 février dernier. Selon nos recoupements d’information, cette situation a déjà été portée à la connaissance de la police il y a quelque temps, et ce après que le dénommé Rioux ait été averti que son nom figurait dans le cahier du store de l’IA. Le hic, c’est que, selon le duo Gopynauth-Khedoo, ces tuyaux, qui auraient déjà été utilisés pour les besoins du projet dans le nord de l’île, n’ont toujours pas été remboursés à l’IA comme il le fallait, avec seulement 18 des 31 tuyaux retournés au store de ce corps parapublic.

Par ailleurs, les deux ex-employées suspendues se sont rendues aux Casernes centrales pour une déposition de “conspiracy” contre l’AGM Rishi Hauzaree vendredi après-midi en compagnie de leur homme de loi, Me Jean-Claude Bibi. Elles allèguent qu’il y aurait eu « complot de la part de certains, y compris de l’AGM, pour (les) suspendre du département de comptabilité ». Elles ont fait état de lettres anonymes qui auraient circulé à leur encontre après qu’elles venaient de commencer à dénoncer plusieurs mauvaises pratiques. D’ailleurs, le comité disciplinaire sur la suspension de l’Internal Auditor Deepa Khedoo s’est tenu dans le courant de la journée d’hier tandis que celui de Vijayta Gopynauth est prévu aujourd’hui. Avec la déposition au CCID contre Hauzaree ainsi que les dénonciations au sujet des allocations payées par l’IA à la commission anti-corruption, l’étau devrait se resserrer autour de ce dernier.

Nous avons aussi appris qu’il y a eu des pressions fin de semaine dernière suite aux dénonciations faites à l’ICAC mercredi dernier concernant les “Travel Grants” payées à l’Acting Head of Administration Yajwantee Dulthummon à l’IA. Cette dernière aurait fait savoir au département de la comptabilité qu’elle serait prête à rembourser la somme qui n’aurait pas dû lui être versée et que Rishi Hauzaree aurait participé à cette opération de remboursement. Mais il nous revient également que le département concerné à l’IA n’aurait pas donné suite à cette démarche, y voyant « une tentative de “Cover Up” ». Affaire à suivre.