MICHEL LOUISE

Lorsque j’ai assisté à l’accouchement de mon enfant,

J’ai eu peur pour ma femme et pour mon enfant.

Cette scène m’avait fait beaucoup réfléchir.

Dès ce jour, j’ai éprouvé plus de respect pour les femmes enceintes.

J’ai compris ce que ma maman a dû endurer en me mettant au monde,

Si elle existait encore je lui aurais demandé pardon pour les peines causées à son égard.

Néanmoins, j’ai compris que l’amour est un soutien indéfectible dans les pires moments.

J’ai également compris la patience et la tendresse des mères envers leurs enfants.

Souvent, elles ne veulent pas causer de peine autour d’elles,

Et cachent dans leurs cœurs tous les soucis qu’elles éprouvent quotidiennement.

Il est vrai qu’un jour spécial leur est réservé pour les rendre heureuses,

Mais cela aurait dû être une reconnaissance et une gratitude quotidienne.

Hélas! Il est parfois trop tard lorsqu’on découvre la valeur d’une mère.

Prenons donc le temps, dès aujourd’hui, de les aimer de tout notre cœur

Car sans elles, nous n’aurions pu jouir de la vie.