Pour ceux qui n’ont pas de place dans la cour ou leur arrière-cour pour jardiner, le toit de la maison peut se révéler un espace privilégié. En plate-bande ou en conteneur, vos plantations peuvent très bien se comporter si des précautions d’usage sont prises. Corine Moloye, agent de vulgarisation au département Information du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, partage avec nos lecteurs des astuces pour planter des arbres fruitiers, des légumes ou des aromates sur le toit.
Les conditions
Pour pouvoir planter sur vos toits, certaines conditions sont requises. Il faut d’abord vous assurer que votre toit est plat, solide et qu’il y a suffisamment de place. “Le toit doit pouvoir supporter le poids des conteneurs, si vous choisissez cette technique. Il doit aussi pouvoir supporter le poids de la terre et celui de la personne qui va s’occuper de la plantation”, prévient Corine Moloye. Assurez-vous qu’il n’y a pas de fil électrique trop près de votre plantation.