« Le gouvernement a coupé la poire en deux et nous ne sommes pas d’accord », a déclaré Jayen Chellum, porte-parole de la Plateforme baisse prix l’essence et diesel, qui a tenu un point de presse ce vendredi pour revenir sur la hausse du prix des carburants. Les membres de la plateforme maintiennent la pression et comptent faire entendre leurs voix à travers une opération escargot le lundi 23 juillet.

Ils campent sur leur position et réclament « une abolition totale » des Rs 2 de hausse sur le prix des carburants, et non juste une baisse de 50% comme intervenue dans le Budget. Une nouvelle lettre en ce sens a été envoyée au Premier ministre.

La plateforme souhaite que ses propositions — l’abolition et la baisse de certaines taxes dans la structure des prix des produits pétroliers; la transparence totale de State Trading Corporation sur tous les composants de la structure des prix des produits pétroliers ; et l’accumulation des fonds y relatif — soient traitées dans les plus brefs délais.

Les membres de la plateforme réclament également une rencontre avec le ministre des Finances et le ministre du Commerce et la Protection des consommateurs.

« STC bizin align li plis pou protez konsomater, e non pa pou tir profi ar konsomater pou avoy ar gouvernman. Nu kone ki boukou tax inn ogmante pou finans bann proze infrastrikir kot sertin mem pe neseser », a fait ressortir Jayen Chellum.

Le porte-parole a également lancé un appel à la population et à tous ceux qui s’opposent à la hausse des prix à les rejoindre lors de cette opération escargot.