Liu Xiang bat le record du monde du 50 m dos féminin aux Jeux asiatiques de Jakarta, le 21 août 2018. [Photo / Xinhua]

La Chinoise Liu Xiang a établi un nouveau record du monde du 50m dos en 26 sec 98/100 lors de la finale des Jeux asiatiques, hier à Jakarta, où elle s’est parée d’or.

Agée de 21 ans, Liu est la première femme à passer sous les 27 secondes. Surnommée “la déesse de la natation” Liu a largement devancé sa compatriote Fu Yuanhui (27”68) et la Japonaise Natsumi Sakai (27”91) à l’occasion du troisième jour de compétition. L’ancien record du monde de la spécialité était detenu depuis 9 ans par sa compatriote Zhao Jing en 27 sec 06/100, établi aux Mondiaux 2009 à Rome.

Le nageur vedette chinois Sun Yang a de nouveau surclassé ses concurrents en remportant largement le 400m nage libre, après ses titres sur 200m et 800m. Agé de 26 ans, le nageur de 2 mètres s’est imposé facilement en 3 min 42 sec 92/100, devançant les Japonais Ehara Naito (3’47”14) et Hagino Kosuke (3’47”20). Sun Yang, qui a aussi décroché la médaille d’argent avec la Chine sur le relais 4x200m nage libre, visera le quadruplé en or pour sa dernière course de la compétition sur 1500m, dont la finale se tient vendredi.

Sur cette distance, l’homme aux trois titres olympiques et sept titres mondiaux a notamment remporté l’or aux JO 2012 à Londres, améliorant par la même occasion son propre record du monde (14’31”02), qu’il détient toujours.