Jean-Pierre Sauzier est satisfait de l'évolution de la situation

Le comité organisateur des 10es Jeux des Iles de l’océan Indien (COJI) dévoilera la mascotte des Jeux, le mois prochain. Les travaux sont en bonne voie et selon son Chief Executive Officer (CEO), Jean-Pierre Sauzier, cette étape constituera un déclic important dans l’organisation, car alors, a-t-il précisé, c’est toute la campagne de communication qui démarrera avec cette présentation de la mascotte aux Mauriciens et également aux îles participantes.

Jean-Pierre Sauzier s’est dit d’emblée très satisfait que la conception de la mascotte des Jeux soit presque finalisé. Après un concours national qui n’avait pas satisfait les organisateurs, l’année dernière, le COJI avait décidé d’allouer ce travail à des professionnels. «La mascotte sera prête à la fin du mois, qui nous estimons est une très bonne chose. Car cela marquera le début de toute notre campagne de communication menant aux Jeux. Nous sommes contents de l’évolution de la situation et je suis heureux de pouvoir annoncer le dévoilement de notre mascotte le mois prochain », a déclaré Jean-Pierre Sauzier.

L’autre dossier qui fait plaisir au CEO du COJI demeure sans conteste celui lié au sponsoring. Après la remise d’un kit sponsoring aux éventuels partenaires financiers, en octobre 2016, la COJI, plus particulièrement sa commission Marketing, placé sous la responsabilité de Giandev Moteea, a voulu aller encore plus loin avec, cette fois, l’élaboration d’un Marketing Kit benefits dont le but principal est d’offrir aux sponsors, une plus grande visibilité, sur ce que sera leur participation à l’organisation de ces Jeux.

Selon Jean-Pierre Sauzier, il y a eu un très gros travail menant à l’élaboration de ce document, qualifié comme étant très complet et où ses rédacteurs n’ont pas lésiné sur les moyens pour donner le maximum d’informations possibles aux éventuels partenaires financiers. «Je dirai que c’est un outil de travail qui offre beaucoup de visibilité aux sponsors. Ils sauront exactement les avantages dont ils bénéficieront, en s’associant à l’organisation de ces 10es Jeux », a-t-il fait remarquer.

Parlant de la rénovation des infrastructures, Jean-Pierre Sauzier s’est dit très satisfait avec le travail entrepris au niveau de l’AUGI (Association for the Upgrading Infrastructures of Sports) dont la dernière rencontre s’est tenue récemment. « Je suis très satisfait aussi que le budget qui sera attribué par site de compétition ait déjà été finalisé. D’ici juin-juillet, certains travaux vont démarrer et ce, dépendant des priorités. Comme je l’ai déjà dit aussi, il ne faudrait pas que les sites de compétition soient prêts trop tôt, afin que les infrastructures soient bien présentées, à l’heure des Jeux », a-t-il fait remarquer. Ce dernier a ajouté que le COJI travaille aussi sur le modèle des médailles qui seront confectionnés. Le dossier est en bonne voie, a-t-il rappelé, et le produit final devrait être finalisé dans les semaines à venir.

D’autre part, Jean-Pierre Sauzier effectuera une visite de deux jours à Rodrigues cette semaine, après celle de 24 heures qu’il avait effectué, fin novembre de l’année dernière, avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint. Il sera, cette fois, accompagné de Sada Vuddamalay, Commissaire des Jeux, et de quatre responsables de commission, nommément Fazl Hoolash (Flamme des Jeux), Vanina Yagambrun (Protocole et Accueil), Vivian Gungaram (Technique et Sportive) et Dharmanand Auchoybur (Hébergement).

Selon le CEO du COJI, ce sera deux jours intenses au cours desquelles, ses accompagnateurs et lui auront des rencontres avec la Commissaire de la Jeunesse et des Sports, Rose de Lima Edouard et le responsable du COJI Rodrigues, Rodney Castel entre autres. Des visites sont aussi prévues au gymnase Malabar. « Il s’agira de bien accorder nos violons. Nous profiterons aussi de ce voyage pour établir un plan de travail à court, moyen et long terme », a-t-il précisé.