Lawrence Wong prend la présidence de la Fédération mauricienne de cyclisme à l’issue d’une assemblée générale spéciale à Curepipe. Le représentant du Vacoas-Phoenix Cycling Club s’empare du pouvoir à l’unanimité. L’AGS avait été nécessaire suite à la démission d’Hervé Flore de ses fonctions présidentielles. Le nouveau patron de la FMC veut rassembler le groupe dans le dialogue tout en relançant la petite reine locale.
La saga Sherman Brown est terminée. Annoncé partant un lundi, confirmé par le MTC le même jour puis démenti le lendemain par le jockey lui-même dans la salle des Racing Stewards dans la foulée d’une suspension d’une semaine, le Sud-Africain retourne finalement en Afrique du Sud laissant son entraîneur Shailesh Ramdin sans cravache.
Plusieurs minima A sont réalisés par les nageurs évoluant à l’étranger à mesure qu’approche l’échéance des 9es eux des Iles. Darren Chan Chin Wah s’illustre aux 100m et 200m brasse au Speedo Grand Challenge en Californie. Mathieu Marquet se signale au 200m nage libre au Portugal. Heather Arseth émerge aux 50m et 100m nage libre et au 50m dos à l’Arena Pro Swim Series aux USA, tandis qu’Olivia de Maroussem ne passe pas inaperçue au 50m nage libre en France.
Le Sud-Africain Basson Engelbrecht et l’Australienne Emma Jeffcoat, tous deux âges de seulement 20 ans, inscrivent leur nom respectif au palmarès de l’étape mauricienne de la Coupe d’Afrique de sprint de triathlon au Morne. La Mauricienne Fabienne St Louis s’accroche à une bonne quatrième place.
Annoncée pour le dernier week-end de juin, la visite aux Comores d’une délégation du Conseil International des Jeux (CIJ) est reportée au premier week-end de juillet. Les représentants du Cij veulent constater de visu l’avancement des travaux dans le cadre d’une éventuelle organisation de la 10e édition des Jeux des Iles à Moroni. Un déplacement crucial qui fera suite à la décision finale de l’octroi aux Comores d’héberger ces Jeux en 2019.
La sélection mauricienne de judo pour les 9es Jeux des Iles est finalisée au sortir des championnats nationaux seniors. 14 judokas sont retenus et la surprise demeure le forfait d’une des valeurs sûres mauriciennes, Christiane Legentil. Après avoir longtemps entretenu l’espoir de pouvoir soigner un genou à temps, notre championne des -52 kg jette finalement l’éponge et passe sur le billard en Allemagne.
Maurice rafle en majeure partie toutes les épreuves qui l’oppose lors de la rencontre interîles cadets à Réduit. À l’arrivée : une victoire écrasante (74 points en masculin et 73 points en féminin) pour totaliser au combiné 147 points. La Réunion ne passe même pas la barre des 100 points (97).
Dans sa quête de qualification pour les Jeux Olympiques de Rio, Kennedy St Pierre laisse passer une (nouvelle) occasion. Désormais engagé dans le circuit professionnel, le boxeur de Tranquebar souffre de conjonctivite et d’indigestion et s’incline d’entrée devant le Bulgare Spa Genov, un adversaire invaincu jusque-là. C’est le début d’un premier cycle de l’AIBA Professionnal Boxing (APB) pour le pugiliste des -81 kg.
Le FFSC-KFC de Steward Pharmasse, Grégory et Christopher Lagane et Philippe Colin signe son premier succès majeur collectif en s’adjugeant le championnat national de contre-la-montre individuel par équipes, roulant à 47,7 km/h de moyenne.
Pascal Désiré et Emilie Agathina sont désignés meilleurs athlètes au terme des championnats nationaux juniors. Une édition qui n’a atteint que très rarement les sommets escomptés. Hormis quelques performances isolées, les juniors sont restés dans l’ensemble peu convaincants.
En tournée de préparation pré-JIOI, la tenniswoman Astrid Tixier se fait un point d’honneur en enlevant le titre en simple dames du tournoi d’Anse à Lyon. Classée 15/0, elle s’offre la Française Estève qui se situe à l’échelle 5/6, signant un 6-1, 6-1.
Record national et minima JIOI pour Karina Jolicoeur aux championnats d’Afrique australe à Réduit. Un bond de 12,55m pour la sauteuse qui améliore sa marque nationale (12,21m) vieille de trois mois seulement. Cette performance se situe quand même loin des 13,20m de la Sud-Africaine Patience Ntshingila, vainqueur de l’épreuve dès son premier saut.
La cycliste mauricienne Kimberley Lecourt de Billot (élue Meilleur Espoir Féminin de l’année par notre rédaction sportive) rejoint la formation anglaise de Matrix Pro Cycling. Elle côtoie dans sa nouvelle équipe des cyclistes de renommée mondiale à l’image de la championne olympique sur piste Laura Trott ou encore Lucy Martin.
Les Mary Piece Indian Ocean Series, premier tournoi international de tennis féminin du genre à Maurice et homologué par l’ITF, réunissent 32 joueuses pour un grand départ à Grand-Baie. Un plateau qui regroupe parmi, 14 joueuses classées entre les 391e et 1138e mondiales venues des États-Unis, de l’Afrique du Sud, d’Allemagne, de Russie, de Belgique, d’Inde et de France avec pour seul objectif : glaner le maximum de points pour améliorer leur classement national et mondial.
La finesse du Guatemalthèque Kevin Gondon (tête de série n°2) prévaut dans les Internationaux de Maurice de badminton. Classé dans le top 20 mondiaux, il écrase tout sur son passage et domine en finale l’Autrichien Luka Wraber (classé n°1 dans le tournoi à Rose-Hill) 21-12,21-18. La finale féminine exclusivement finlandaise sert les desseins de Nanna Vainio qui bat Airi Mikkela 21-16,21-11. La paire Sahir Edoo-Yeldy Louison sauve l’honneur mauricien en se hissant en finale du double dames, mais s’incline 18-21,16-21 face aux Sud-Africaines Andries Malan-Jennifer Fry.
Facson Perrine écope de cinq mois de suspension par la fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées. Le tireur rodriguais est trouvé coupable par le comité discipline présidée par l’ancien magistrat Denis Vellien d’indiscipline et d’absences répétées à l’entraînement. Il est un des sportifs locaux les plus titrés au niveau international avec un titre de vice-champion du monde, trois titres continentaux, des podiums à la Coupe du Monde et une ceinture intercontinentale.
Les caisses du Club M s’enrichissent de Rs 1,6M, portant le total à près de Rs 14M après les nouveaux dons à mesure à 43 jours de l’ouverture des 9es Jeux des Iles de l’océan Indien à l’île soeur. Omnicane, Lototech, Airports Of Mauritius, ABC Motors ou encore Vivo Energy (Shell) se rangent dans le camp des sponsors-donateurs.
Sept records nationaux et huit classifiés au terme d’une double compétition de handisport en Italie, préparatoire aux 9es JIOI. Aux Italian Open Athletic Championships comme au Grand Prix de Grosseto, nos handisportifs se surpassent, à l’image de Noémie Alphonse (deux records nationaux 100m et 1500m en fauteuil roulant), Cédric Ravet (record au 1500m, 400m et 100m en fauteuil roulant), Brandy Perrine (classifié 1500m), Luca Brune (400m en fauteuil roulant), Jérémy l’Etendrine 1500m et 400m en fauteuil roulant), Nooranee Alleeare (150m en fauteuil roulant) et Anaïs Angélique, la seule qui courait debout (100m).
Le premier vainqueur du tournoi Mary Pierce Indian Ocean Series se nomme Marie Bouzkova. Tête de série n°2, la Tchèque survole cette première étape de l’OI et s’offre la Française, Lou Broulea, tête de série n°1 et favorite annoncée. SCore final : 6-3, 6-4.
Le réalisme saint-paulois prévaut au stade Anjalay lors de la première journée du groupe B du tournoi de l’Union des fédérations de football de l’océan Indien (UFOI). Les Réunionnais dominent les Mauriciens du Cercle de Joachim 1-0, but signé Ludovic Lagourde (56e) minute.
Lors de la deuxième journée, c’est au tour des Seychellois de La Passe FC de courber l’échine devant le champion de l’ïle soeur. Le Saint-Pauloise FC se qualifie pour la finale de l’édition 2015 pour affronter les Malgaches de CNAPS Sport.
Maurice se tient plus que jamais prête à organiser les 10es JIOI en cas de désistetement des Comores. Le Conseil des ministres entérine la décision du Comité olympique mauricien et du ministère de la Jeunesse et des Sports qui se sont préalablement concertés. Une réunion du Cij a lieu le 30 juillet à l’île soeur ou sera désignée le pays hôte des JIOI 2019.
La boxe mauricienne est amputée d’un de ses meilleurs éléments, Kennedy St Pierre, pour les 9es JIOI. Le pugiliste désormais dans le circuit pro de l’AIBA Profesionnal Boxing. Cet organisme ne reconnaît pas les Jeux des Iles et ne permet pas du coup à ses boxeurs d’évoluer face à des adversaires ayant encore un statut d’amateur.