La troisième comparution de Kaysee Teeroovengadum est prévue aujourd’hui jeudi 28 juin en cour n°8 à la Southport Magistrates Court en Australie. Il doit faire face à la justice pour répondre des cas d’attouchements sexuels allégués sur l’athlète mauricienne Jessika Rosun survenus durant les derniers Jeux du Commonwealth à Gold Coast (4-15 avril).

L’exchef de mission, qui avait été destitué de ses fonctions au sein de la délégation mauricienne, avait été listed for a mention, d’où sa présence en cour. Mais il pourrait se faire à nouveau représenter par ses hommes de loi australiens, avons-nous appris. Ce cas allégué, qui avait fait grand bruit en avril à Gold Coast, n’est donc pas près de connaître son dénouement.

Du côté de la principale déclarante, on affirme que celle-ci est toujours prête à faire le déplacement en Australie une fois que le cas sera fixé. « Le bureau du prosecutor a été officiellement avisé par voie de lettre que Jessika Rosun est disposée à faire le voyage et prête à témoigner dès que le cas sera pris sur le fond », nous a indiqué son homme de loi, Me Rouben Mooroongapillay.

« Le magistrat nous a répondu que, pour l’instant, le cas n’est pas encore fixé, mais qu’il sait que la déclarante est disponible et qu’il nous avisera dès que ce sera fait. Nous avons avisé de la sorte le prosecutor en raison du fait qu’il pourrait y avoir une certaine perception dans la presse que cette affaire ne va pas aller plus loin », explique-t-il. Le cas déposé à la cour australienne porte le numéro 00006827/18. Inculpé, puis relâché sous caution, Kaysee Teeroovengadum répond d’une charge provisoire d’attouchements sexuels allégués sur l’athlète Jessika Rosun. Ses deux premières comparutions, qui étaient prévues le 17 avril, puis le 7 mai, avaient été renvoyées au 28 juin.