Alors que les championnats du monde de kick-boxing se profilent à l’horizon, les tireurs mauriciens peaufinent actuellement leur préparation. En vue de cette échéance prévue en Hongrie en novembre, une délégation a mis le cap sur l’Afrique du Sud ce matin afin de participer à un gala prévu samedi à Cape Town. Le gala sera suivi d’un stage de trois jours aux frais de la délégation.
Ce seront quasiment les tireurs retenus en vue des Mondiaux qui ont été sollicités. Le seul absent demeure James Agathe, qui était en action aux World Games en Pologne en juillet et qui souffre d’une blessure au poignet. En revanche, Fabrice Bauluck, Brian Jameer, Boris Brissonnette, Emmanuel Dalon et Jessica Jocelyn seront de la partie, avec l’objectif de se mettre davantage en confiance avant le rendez-vous d’envergure. Deux jeunes, à savoir Warren Robertson et Tania Rathbone, médaillés de bronze à la dernière Coupe du Monde chez les juniors, auront l’occasion de nouveaux frottements internationaux.
Ce nouveau gala Afrique du Sud/Maurice verra-t-il une nouvelle mainmise des représentants mauriciens ? Surtout si on tient en ligne de compte le 5-3 réalisé la saison dernière lors des Arnold Classics, avec les succès d’Annaëlle Coret, Jessica Jocelyn, Jorano Philippe, Cedrick Dinally et Cédric Changou, ou encore le carton réalisé le 1er avril dernier à Beau-Bassin, avec le sans-faute enregistré grâce à Warren Robertson, Emmanuel Dalon, Brian Jameer, Boris Brissonnette, James Agathe, Annaëlle Coret, Tania Rathbone et Jessica Jocelyn. Mais voilà, la situation pourrait être différente cette fois, comme l’explique l’entraîneur national, Judex Jeannot. « Nous nous attendons à une réaction des Sud-Africains. J’estime que nous ferons face cette fois à une sélection adverse beaucoup plus coriace et dont les tireurs nous mèneront la vie dure. »
Toutefois, même en cas de tâche plus ardue, Judex Jeannot se dit satisfait de l’état de forme de ses protégés. « Aucun pépin n’a été noté dans la préparation. Actuellement, je vois un Fabrice Bauluck mieux dans sa peau, une Jessica Jocelyn confiante en ses possibilités ou encore Brian Jameer et Boris Brissonnette avides de confirmer leurs succès enregistrés en avril. » Il est à noter que Fabrice Bauluck sera engagé dans la catégorie -57 kg, et non celle des -54 kg. Selon l’entraîneur national, il s’agira pour les tireurs d’être à la hauteur des attentes placées en eux, afin de confirmer leur potentiel à l’approche des Mondiaux.
Par ailleurs, au niveau local, la prochaine compétition sera le tournoi interrégions prévu le 23 septembre à Pamplemousses. Une aussi bonne organisation est attendue que celle enregistrée samedi dernier lors du gala des débutants au gymnase James Burty David à Trou-aux-Cerfs. « C’était réellement la fête des jeunes. Certains ont démontré des qualités, à l’instar de Tim Françoise et de Sibela Leelah. Ils ont évolué comme des grands et c’est bon signe pour l’avenir », soutient Judex Jeannot.