La victoire dans la catégorie -48 kg chez les benjamines est revenue à Illary Joyeux aux dépens de Sibela Leelah
Akeshee Seechurn a fait preuve de détermination pour s’imposer face à Anielle Edouard

La fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées a gagné un nouveau pari en organisant la deuxième édition des championnats nationaux féminins. Une vingtaine de tireuses étaient en effet en action la semaine dernière au gymnase James Burty David à Trou aux Cerfs, et certains combats ont été indécis jusqu’au bout. De quoi réjouir le staff technique et également le public qui n’a pas ménagé ses encouragements.

Le combat le plus attendu était celui opposant Annaëlle Coret à Jessica Jocelyn dans la catégorie -56 kg chez les seniors. Au bout du compte, la première nommée a confi rmé son succès acquis lors des interrégions le mois dernier en se montrant de nouveau plus précise et plus entreprenante. Son succès à l’unanimité des juges confirme ainsi son retour au premier plan. De leur côté, Océane Philippe, Emila Thomas et Shelly Jhugroop n’ont pas eu à forcer leur talent en faisant la décision dès la première reprise.

Mégane Prosper (à dr) a disposé de Tamira Raccoosy
à l’unanimité des juges

Leurs adversaires respectifs étant sans doute tétanisées par l’enjeu. Par contre, Illary Joyeux a confi rmé sa victoire obtenue face à Sibela Leelah lors des championnats nationaux fullcontact. Reste que le duel a été fort disputé et qu’un verdict par décision majoritaire a de nouveau sanctionné ce duel. « Illary demeure une tireuse ayant beaucoup progressé », confirme d’aileurs l’entraîneur national, Judex Jeannot. Ce dernier aura également des mots d’appréciation à l’égard de Mégane Prosper et d’Akeshee Seechurn. «

Même en surpoids, Mégane s’est très bien défendue, tandis qu’Akeshee, même si elle n’a pas évolué dans sa catégorie, a démontré beaucoup d’envie ». Selon lui, les tireuses ont démontré la motivation voulue et certaines d’entre elles ont affi ché des progrès certains. Et ce, même si des déchets ont pu être constatés. Reste que cette détermination démontrée s’avère rassurante pour l’avenir.