En marge de la prochaine récolte des fruits de saison, le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire renouvelle son Plan d’assistance financière pour l’acquisition de filets de protection afin de protéger letchis, mangues et longanes contre les oiseaux et les chauves-souris.

Ce plan pour la prochaine saison des fruits d’été dont la validité s’étendra du 10 septembre 2018 à fin février 2019 donne droit à une subvention à hauteur de 75% sur le coût des filets devant servir à couvrir un maximum de 5 arbres fruitiers. Ce Plan d’assistance financière est accessible tant aux producteurs professionnels qu’aux particuliers. Néanmoins, seulement ceux qui n’y ont pas bénéficié durant les deux dernières années pourront faire une demande. L’installation de filets de protection dans les arbres fruitiers est notamment recommandée par la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) comme un moyen écologique effi cace pour prévenir que des fruits soient abîmés par des prédateurs, dont notre chauvesouris endémique, Pteropus niger.

Espèce considérée menacée, elle vient tout juste d’être reclassifiée à la hausse par l’International Union for the Conservation of Nature (IUCN) dans la catégorie des “Endengered Species”. Cette reclassification du mammifère volant endémique de Maurice est venue signifi er que notre chauve-souris national est, désormais, un peu plus menacée d’extinction. L’installation des filets de protection dans les arbres fruitiers est recommandée à partir du moment où les premiers fruits ont atteint un diamètre de quelque 5 mm.

Dans un enregistrement vidéo, la MWF donne les détails des techniques d’installation d’un filet de protection sur un arbre fruitier. Vu que la récolte des fruits d’été s’annonce abondante pour la prochaine saison, s’équiper en conséquence s’avère encore plus nécessaire en vue de se prémunir contre toute mauvaise surprise.