Le Regrupman Travayer Sosyal (RTS) s’oppose à la privatisation de la CWA, « qui entraînera une majoration du prix de l’eau », a déclaré Rajah MadewooSelon lui, l’eau est « un don de la nature » et « on ne peut permettre à certains de l’utiliser pour s’enrichir ». Il poursuit : « Plus de 90 % de notre eau part dans la mer. Au lieu de prendre des dispositions pour capter cette eau, on la met entre les mains des étrangers. »

Il a fustigé également la position adaptée par le ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo, en faveur de la privatisation. « Depuis qu’il est arrivé au pouvoir, il ne cesse d’évoquer la privatisation de la gestion de l’eau. Est-ce qu’il y a anguille sous roche ? La population mauricienne s’interroge à ce sujet. Est-ce que la privatisation est une solution ? Que s’est-il passé avec Mauritius Telecom ? N’oublions pas non plus que les étrangers travaillent en dollars, en euros et en livres sterling alors que nous utilisons la roupie. Pu vinn tir zi ar Morisien ! » Il a dénoncé également ceux qui maintiennent que l’eau coûte plus cher dans certains pays. « Mais ce qu’on ne dit pas, c’est que l’eau est gratuite dans certains pays également. »

Il a réclamé ainsi la transparence sur ce dossier. Et invité le gouvernement à rendre public tout accord de partenariat avec des investisseurs étrangers. « Le RTS se jettera de tout son poids dans cette bataille », a-t-il martelé.

Pour sa part, Eddy Sadien a rappelé qu’en 2011, l’ancien gouvernement avait procédé à une augmentation de 35% du tarif de l’eau. « Nous avions rencontré Pravind Jugnauth et Nando Bodha à l’époque et ils nous avaient dit qu’ils n’étaient pas d’accord non plus avec cette augmentation. » Il a évoqué également le “water walk”, organisé par le front commun, suivi d’une manifestation. « Nous avions occupé la Place d’Armes jusqu’au lendemain matin. Nous sommes disposés à en faire autant cette fois-ci. Si les choses n’évoluent pas, nous tiendrons plusieurs manifestations dans différentes régions du pays, particulièrement dans la circonscription d’Ivan Collendavelloo. »

Le RTS a également improvisé ce matin une petite animation avec le personnage de Donald Duck, qui se plaint du manque d’eau. Les travailleurs sociaux ont ainsi montré à partir d’un conteneur la quantité d’eau réelle dont bénéficieront les familles alors que 6m3 d’eau gratuite sont proposés par le gouvernement.