La présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim a reçu le “2015 Vice chancellor’s alumni award” de l’Université de Surrey, en Angleterre, où elle a fait ses études universitaires dans les années 80’.
Lors de son intervention à l’Université de Surrey jeudi dernier, la présidente de la République a chaleureusement accepté le titre qui lui a été conféré. « It is therefore with much humility that I accept the honour from such a pretigious university that is always close to my heart and which has contributed so much in my academic life and in my personal advancement. » Elle dédie cette distinction « au peuple mauricien » et à ses parents, en particulier son père, âgé de 83 ans, qui l’a accompagné à Surrey pour la première fois lorsqu’elle y était allée pour ses études.
Ameenah Gurib-Fakim est revenue sur ses années passées dans cette institution et sur ses stages en entreprise. Elle s’est longuement appesantie sur sa passion pour les sciences, et plus particulièrement pour la chimie. « Scientific education has demonstrated that if we have the passion to do something for the benefit of society, a lot can be done », affirme-t-elle, ajoutant que sa passion pour les sciences est née lorsqu’elle a compris que les disciplines scientifiques pouvaient répondre à beaucoup de questions dans la vie. Elle a évoqué son parcours de scientifique et s’est appesantie sur la contribution de l’Université de Surrey à faire d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Ainsi, poursuit-elle, en tant que présidente de la République, elle a entre autres pour tâche de s’assurer de la sécurité de tout citoyen de pays, à renforcer et à travailler vers l’unité de son peuple et de s’assurer que les droits de tout un chacun sont respectés. ?Commentant le développement qu’a connu l’Université de Surrey, elle affirme : « I was extremely impressed by the 5G centre and the chance to learn more about the ‘internet of things’ and the next stage for digital technology, especially bringing connectivity to remote places, which will provide immense opportunities for developing countries. I have always known that the Surrey Space Centre was one of the leading lights in small satellites. »?Ameenah Gurib-Fakim a lancé une invitation à ses hôtes pour venir à Maurice. « I am looking forward to my next visit to Surrey and hope that many of you might be able to join us in Mauritius in the future and explore its wonderful biodiversity, and who knows, help in the discovery of novel bio-molecules. »
La présidente de la République rentre au pays dimanche après un séjour en Europe, notamment en France, où elle a été reçue par le président de la République François Hollande et a été faite “grand officier de la légion d’honneur”. Durant ce séjour dans l’Hexagone, elle a présidé un déjeuner de travail avec des hommes d’affaires français au siège du Board of Investment, à Paris.