THE MAURITIUS UNION COLONEL DRAPER CUP : Beat The Retreat est le cheval à battre

L’épreuve de samedi nous gratifiera d'un beau spectacle, avec l’élite se donnant rendez-vous dans ce qui constitue le dernier test avant la Coupe d’Or, dernière classique du calendrier local qui se tiendra le 28 octobre. Sur ce qu’il a réalisé jusqu’ici en compétition et sur son travail de vendredi dernier (ndlr : 22 septembre), Beat The Retreat se présente comme le cheval à battre.
L’atout principal de l’élève de Patrick Merven est qu’il possède une belle pointe de vitesse terminale. S’il l’avait démontré lors de la 21e journée lorsqu’il avait repris Victory Team alors qu’il rendait pas moins de 6 kg à l’élève d’Amardeep Sewdyal, lors de sa dernière, il dissipa tout doute à ce sujet en gagnant arrêté. C’est fort de son titre de meilleur sprinter que Beat The Retreat s’attaque à ce 1500m. Il est vrai qu’il n’a pas encore fait ses preuves au-delà du sprint, mais si on se base uniquement sur son gabarit, il devrait facilement tenir la distance. Il est à notre avis le meilleur finisseur du lot. Le seul doute qui subsiste à son sujet est de savoir s'il bénéficiera d’un train régulier. Car on voit difficilement Speed Limit, Black Tractor et autre Ready To Attack faire le jeu du favori. Si d’aventure le rythme n’est pas soutenu, Imran Chisty saura prendre les dispositions nécessaires pour que Beat The Retreat ne soit pas trop décroché dans la partie initiale.
Karraar-Recall To Life. C’est le duo qu’a privilégié Gilbert Rousset pour barrer la route à Beat The Retreat. Le second excelle dans le même registre que le favori et, valeur du jour, tout bon finisseur qu’il est, on ne le voit pas meilleur que Beat The Retreat. Il a été confié à Nishal Teeha. Reste Karraar qui, tactiquement, réunit de meilleures chances. Il possède du pas et une bonne accélération. Il aura l’avantage de précéder le favori dans le parcours. À Rye Joorawon, qui a soif de victoire, d’en faire bon usage afin de mettre toutes les chances de son côté. Il est bon de faire ressortir que Karraar reçoit 4,5 kg du favori.
Ready To Attack est encore mieux loti en recevant pas moins de 7,5 kg de Beat The Retreat, ce qui n'est pas négligeable. Ce n’est pas l’entourage de Victory Team qui nous dira le contraire. Ready To Attack s’est déjà imposé de bout en bout avec que le poids de son jockey sur le dos, il n’aura d’autre choix que de se la jouer tactique. Il retrouve Swapneel Rama, avec qui il s’est imposé dans la Duchesse en début de saison. Il faut savoir que Ready To Attack figurait dans les entrées de la 26e journée, mais son entourage lui a préféré cette épreuve pour bénéficier d’un handicap on ne peut plus favorable. Il mérite sérieuse considération.
Speed Limit reste sur deux belles victoires. Il a démontré la fois passée qu’il n’est pas impératif qu’il impose sa loi. Il avait forte impression ce jour-là en sortant le meilleur coup de reins pour prendre la mesure de Karraar, sur lequel Donovan Dillon pensait avoir fait le plus difficile. Avec la présence de Ready To Attack, on lui prévoit une physionomie de course quasi similaire à la dernière fois, sauf que, samedi, un accessit paraît plus dans ses cordes que la victoire.
Un accessit, ce dont pourrait aussi se contenter Black Tractor qui, selon les dires de Yannick Perdrau, en sera à sa dernière sortie 2017. L’élève d’Alain Perdrau a réalisé une saison sensationnelle avec cinq victoires, dont quatre de rang (série en cours). Il aura pour lui de s’élancer de la 2e ligne et à défaut de mener, il devrait bénéficier d’un bon dos en Ready To Attack. Il jouera son va-tout dans les derniers 400m en essayant de prendre le first run sur le favori, mais il lui faudra hausser son niveau pour l’emporter. À noter que Black Tractor est le cheval qui pris le plus de points à l’échelle des valeurs depuis le début de la saison, son rating passant de 38 à 68 en sept sorties.
Hard Day’s Night a été battu à la régulière par Speed Limit lors de leur dernière confrontation. Avec son léger handicap, ce serait tout à fait logique qu’il tente quelque chose à l’avant, mais il est mal placé dans les boîtes de départ. Au finish, ses chances sont minimes face à Beat The Retreat. Quant à Easy Lover et Chinese Gold, on les voit plus pour un accessit dans ce lot on ne peut plus relevé.