MERI - APRÈS 11 MOIS D'APPRÉCIATION SOUTENUE : La roupie en repli le mois dernier

La roupie mauricienne a cédé le pas le mois dernier vis-à-vis d'un panier de devises représentatif de nos échanges commerciaux. C'est ce qu'on constate à la lumière du dernier relevé de la Banque de Maurice concernant l'évolution du Mauritius Exchange Rate Index (MERI).
Les données comparatives publiées hier par la banque centrale montrent que la roupie s'est légèrement dépréciée vis-à-vis de ce panier de devises en juin 2017, et ce après avoir enregistré une appréciation soutenue sur les 11 mois précédents, soit depuis juillet 2016. Pour le mois de juin 2017, le MERI-1 (qui reflète l'évolution de la roupie par rapport aux monnaies de nos principaux partenaires commerciaux) s'établissait à 100,203 points contre 100,156 en mai 2017 et 103,072 en juin 2016. Une baisse de l'indice est synonyme d'appréciation de la roupie. Le MERI-1 s'est maintenu sur une courbe descendante depuis juillet 2016 avant le renversement de tendance noté le mois dernier.
Un second indicateur (MERI-2) publié par la BoM  tient en compte l'évolution de la roupie vis-à-vis des devises des principaux partenaires commerciaux aussi bien que de la répartition des devises dans les revenus touristiques du pays. Le MERI-2 était également à la baisse depuis juillet 2016 (101,430 points) jusqu'à mai 2017 (99,125 points) avant de remonter à 99,226 points en juin 2017.
Selon les données compilées par la banque centrale et reflétant les taux de change moyens des monnaies ayant des poids importants dans nos échanges commerciaux, on observe que la roupie a surtout fléchi vis-à-vis de l'euro (de Rs 39,6946 au 31 mai 2017 à Rs 40,2887 au 30 juin 2017) et de la livre sterling (de Rs 45,5445 à Rs 45,8681 sur la même période). Contre le dollar américain, la roupie s'est renchérie de 30 sous, passant de Rs 35,5394 à Rs 35,2395. Elle s'est également raffermie contre le yen japonais (de Rs 32,2036 à Rs 31,6804) mais a fléchi face au dollar australien (de Rs 25,5915 à Rs 27,2529). Quant au rand sud-africain, il est resté plus ou moins stable le mois dernier, soit autour de Rs 2,73.
Par ailleurs, le dernier rapport de la BoM sur les réserves brutes internationales de Maurice fait voir qu'en fin juin 2017, le pays disposait d'un montant de Rs 181,4 milliards, par rapport à Rs 179,4 milliards fin mai 2017. En une année, les réserves brutes internationales ont augmenté de Rs 12,7 milliards. Libellé en dollars américains, le niveau de ces réserves est passé de USD 4,7 milliards à USD 5,3 milliards. Se basant sur la valeur de nos importations pour 2016, les autorités bancaires estiment que le niveau des réserves représentait l'équivalent de 9,5 mois d'importation au 30 juin 2016, contre 9,4 mois au 31 mai 2017 et 8,8 mois fin juin 2016.