Plusieurs unités de la force policière se sont mobilisées le jeudi 11 juillet à Vallée des Prêtres pour procéder à une reconstitution des faits afin de faire la lumière sur les constances ayant conduit à la mort de Aboo Swalay Futta (53 ans). Les suspects ont été emmenés sur les lieux du crime dans des blindés de la SMF, mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu, et ce, malgré la présence sur les lieux de différentes unités de la police lourdement armées.

À peine descendu du blindé et après avoir effectué quelques pas vers la maison de la victime, le premier suspect — protégé par un gilet par balle et un casque — a été pris à partie par les nombreuses personnes présentes. Insultes et menaces fusaient de toutes parts alors que les badauds se rapprochaient du suspect.

La police a préféré le ramener au blindé en courant avant de démarrer en trombe pour quitter les lieux. Une partie des membres de la Special Mobile Force et la SSU tentait au même moment de contenir la foule, qui devenait de plus en plus hostile.

Lire également : Vallée-des-prêtres – Meurtre d’Aboo Futta : Trois Malgaches et un directeur de compagnie inculpés