Après que l’autopsie pratiquée par le Dr Satish Boolell le 29 janvier eut révélé que Dylan Éléonore a succombé à une hémorragie sous-arachnoïdienne (découlant d’une fracture de la nuque) et que les blessures ne correspondant pas à celles d’un accident, Elvis Éléonore, le père de la victime, veut connaître les circonstances dans lesquelles son fils est décédé.

« Je demande aux autorités de solliciter l’ambassadeur mauricien basé à Madagascar pour faire venir à Maurice les cinq Mauriciens qui étaient témoins de ce qui s’était passé le 25 novembre de l’année dernière à Madagascar pour donner leur version au CCID. Je dois rappeler que parmi les cinq, deux m’avaient appelé ce jour-là pour m’annoncer que mon fils a été victime d’un accident. J’ai perdu mon fils, c’est très dur pour la famille. Je dois connaître toute la vérité », a insisté son père après avoir organisé une démonstration pacifique hier matin à Rose-Hill pour sensibiliser le public sur ce drame. Il a par la même occasion lancé un appel à l’Attorney General pour accélérer les procédures pour que l’enquête démarre au plus vite.

Elvis Éléonore organisera une Candle Night le 24 mars au Plaza à Rose-Hill de 19 heures à 22 heures pour que « la lumière soit faite » sur ce drame. Pour rappel, dans un premier temps, il a été rapporté que Dylan Éléonore, un Mauricien de 22 ans, avait été victime d’un délit de fuite. Le corps de la victime a été exhumé du cimetière de St-Pierre le 30 janvier. Une demande qui a été formulée par son père.