MUSIQUE - 30 ANS DE CARRIÈRE DE LINZY BACBOTTE-RAYA : La grande traversée d’une femme

Le 4 novembre, Linzy Bacbotte-Raya célèbre ses trente ans de carrière à travers son concert au J&J Auditorium. Un événement à vivre avec cette artiste au cheminement unique.
C’est l’histoire d’une petite fille qui “n’avait jamais rêvé de chanter ou de faire carrière”, nous disait-elle l’année dernière. Elle se prépare pourtant à célébrer ses trente ans de carrière, à travers un concert qui refera le trajet de son incroyable traversée. Désormais, seul le prénom suffit pour tout dire : Linzy est l’unique artiste mauricien à avoir eu une carrière aussi prolifique.
Au fil des années, hormis les moments sabbatiques qu’elle s’est offerts, la chanteuse n’a jamais connu de périodes creuses. En s’engageant inlassablement dans différents projets, elle s’est constamment réadaptée et réinventée pour voguer à travers le temps et demeurer toujours dans l’actualité.
Linzy a connu la période d’or de Lataniers, aux côtés de son grand-père, qui faisait partie de cette formation. Une influence qui l’a guidée dans ses choix et qui a finalement fait d’elle une chanteuse professionnelle. Elle a été révélée aux Mauriciens par Marie-Michèle Etienne après qu’elle a été la grande gagnante du concours Star 2000 à 9 ans. À 15 ans, elle est contrainte de quitter l’école pour travailler dans l’animation dans le circuit hôtelier, pour pouvoir aider sa famille après la perte d’emploi de son père. C’est là qu’elle se forgera cette personnalité chaleureuse qu’on lui connaît. On la dit “un peu fofolle”, mais l’artiste a la tête suffisamment bien sur les épaules pour savoir mener de grands projets à bon port.

Koze Linzy !
Il suffit de voir son emploi du temps de l’année dernière pour comprendre le phénomène. Après avoir travaillé le spectacle Li te ve vwar, présenté dans les îles de la région et à l’international, elle a enchaîné sans jamais perdre le souffle. Engagée au sein de Mauravann pour le projet de sega tipik initié par Percy Yip Tong, elle rentre pour relancer les Otentikk Street Brothers. Après avoir chauffé l’ambiance devant les enfants du ghetto à Mahébourg, elle se transforme en Sœur Marie Clarence pour Sister Act. Immense succès pour cette comédie musicale montée par Gérard Sullivan, qu’elle a porté sur ses épaules. Juste après, elle est de retour au J&J Auditorium pour aider à l’émergence de nouveaux talents pour le concert Koze Fam.
Un album gospel lancé il y a quelques mois, un autre en préparation : Linzy Bacbotte-Raya vise très haut pour le concert qu’elle donnera le 4 novembre. 30 ans d’émotions, La traversée d’une femme voyagera à travers son histoire pour raviver les grands souvenirs qui l’ont marquée. Un spectacle qui s’annonce aussi grandiose que l’ont été les deux éditions de Breath Again, entre autres.
Les billets sont déjà en vente à travers le réseau Otayo, à Rs 400, Rs 500, Rs 600, Rs 900 (VIP) et Rs 1,200 (VVIP). Jusqu’au 15 septembre, une remise de 10% est offerte sur les billets VIP et VVIP.