MUVMAN LIBERATER : Eau et « cacophonie dans l’opposition » au centre des discussions

La conférence de presse du Muvman Liberater (ML), dans la salle de conférences de la municipalité de Port-Louis, s’est articulée autour de deux points saillants vendredi. À savoir les débats budgétaires et le congrès-anniversaire du parti qui se tiendra le 30 juillet à Rose-Hill.
Revenant brièvement sur les mesures budgétaires 2017-18, le Deputy Prime Minister (DPM) et leader du ML, Ivan Collendavelloo, s’est dit « extrêmement satisfait du rapport budgétaire. » Il a par là même assuré, dans une déclaration à la presse, que le prix de l’eau sera réévalué selon le coût de la vie des Mauriciens. « On passe à la vitesse supérieure ». Et d’ajouter qu’ils sont en passe de signer un contrat d’affermage de 15 ans avec un opérateur privé qui a « la technologie et le savoir-faire nécessaires. » « Depuis des années, plusieurs gouvernements ont tenté de réformer le secteur de l’eau, mais nous nous sommes déterminés à réussir ou d’autres ont échoué », a-t-il soutenu.
Ivan Collendavelloo est également revenu sur la negative income tax, qui est selon lui une « mesure innovatrice », car « pou premye fwa se pa dimounn ki pou pey tax, me tax ki pou pey dimounn. » Ivan Collendavelloo a également félicité les efforts du Premier ministre pour tenter de relancer différents secteurs, dont le secteur du thé. « On espère que cela réinventera la culture du thé à Maurice. » Satisfait du travail d’Anil Gayan au ministère du Tourisme, le DPM a salué les 9,8% d’augmentation des arrivées touristiques enregistrées au mois de juin de cette année en comparaison à celles de l’année dernière, durant la même période.
Quant au secteur de l’énergie, le leader du ML réaffirme la nécessité de « moderniser le système. On ne peut plus travailler comme dans les années 1930. » Assurant que ce secteur bénéficiera d’un « coup de main de l’Inde », le Deputy Prime Minister dit aller dans le bon sens. Il a dans la même foulée félicité son homologue au ministère de la Santé ainsi que le Premier ministre dans leur « combat incessant » contre la drogue. Ne souhaitant toutefois pas commenter sur la commission d’enquête sur la drogue actuellement en cours, ce dernier comptant de longues années de carrière au barreau, dit attendre la fin de la commission pour se prononcer.
Dans le deuxième volet de la conférence de presse Ivan Collendavelloo a évoqué le cas du meurtre de Janice Farman et a souligné de taux de criminalité est en hausse dans le pays. « Néanmoins, il s’avère que ces crimes sont le plus souvent des acquaintance crimes, c’est-à-dire qu’il s’agit d’actes de violence perpétrés par un membre de la famille, un voisin ou un ami », a-t-il précisé.
Le leader du ML a par ailleurs tiré à boulets rouges sur le député Aadil Ameer Meea, qu’il accuse de plagiat. « Il a tout copié du discours de Kee Chong Li Kwong Wing en 2013, laissant même passer les fautes de grammaire. Cela est inadmissible ! » s’est-il indigné. Ivan Collendavelloo a aussi tenu à faire taire les rumeurs sur le couple Rutnah, affirmant que tout s’est passé dans les règles, comme l’ont déclaré les ministres Husnoo et Sinatambou au Parlement.
Dénonçant la « cacophonie dans l’opposition » — dans le contexte des partielles au N°18 —, le leader du ML a soutenu ne pas avoir pris de décisions définitives. Il a par la même occasion décrié l’attitude de Roshi Bhadain, déclarant que ce dernier « est un mauvais exemple pour la jeunesse ! » Pour conclure, le leader du ML a tenu à inviter la population au congrès du parti le 30 juillet à la salle des fêtes du Plaza  nouvellement rénovée. » Un congrès qui marquera les 3trois ans du parti axé sur le « courage, la sincérité et la confiance dans l’avenir. »