Les championnats d’Afrique de la zone 4 de natation se sont achevés samedi à la piscine Serge-Alfred sur une excellente note. Maurice s’est offert le titre de la région avec un total de 38 médailles d’or, 26 d’argent et 31 de bronze après quatre jours de compétitions.
Pas moins de 19 records des championnats de la Confédération africaine de natation Zone 4 (Cana Zone 4) sont tombés. Camille Koenig (13-14 ans) et Tessa Ip Hen Cheung (15-16 ans) ont reçu la palme de meilleures nageuses avec 40 et 33 points respectivement. Au classement final, Maurice est suivie de la Zambie (23 or, 18 argent et 19 bronze) et du Zimbabwe (9 or, 18 argent et 11 bronze). Le prochain rendez-vous de la CANA Zone 4 est en 2017 au Zimbabwe.
Les quatre records de la Zone 4 battus portent les griffes de Tessa Ip Hen Cheung chez les 15-16 ans (2’34″68) et ceux de Maurice au relais féminin 4×50 m nage libre dans les catégories d’âge 14 ans et moins (1’55″68) et sur la même distance en masculin, soit en 14 ans et moins (1’46″48) et 15 ans et plus (1’37″52).
Camille Koenig, quant à elle, a démontré dès le premier jour son potentiel et l’envie de se surpasser. La spécialiste du 50m, 100m et 200m dos souligne que c’est exactement dans ce genre de compétition qu’elle souhaiterait être engagée plus souvent.
« Il y a une très bonne ambiance et une très vraie concurrence. C’est une grande fierté de se battre pour son pays. J’avais un peu peur de ne pas pouvoir relever le défi sur mes spécialités, mais je me suis donnée à fond et les résultats sont là. » Camille Koenig évoque également les bons souvenirs ainsi que les liens d’amitié tissés durant ces championnats. Elle souhaite s’investir encore plus dans la natation et arriver au sommet de ses objectifs.
Pour sa part, Tessa Ip Hen Cheung  s’est imposée chez les 15-16 ans au 200 m 4 nages (2’34″68) et au 200 m papillon (2’36″64) samedi. Elle se dit tout aussi « fière d’avoir dépassé les attentes en termes de résultats. »
En masculin, Bradley Vincent a disputé une seule course individuelle lors du dernier jour, le 100 m nage libre, qu’il a bouclé en 51″52. Celui qui se tient à 1″00 des minima A des Jeux Olympiques 2016 aux 50 m et 100 m nage libre se dit heureux de voir l’envie de nager chez ses compatriotes. Il soutient toutefois ne pas avoir entamé de grande préparation pour cette rencontre, les entraînements ayant continué normalement pour lui. « J’ai le regard rivé sur Rio et j’enchaînerai les compétitions locales et internationales pour réaliser mon objectif olympique », souligne-t-il.
Il faut dire que pour l’épreuve du 100 m, Ovesh Purahoo (Mce) chez les 13-14 ans n’a pas facilité la tâche des Kenyans Bilal Khandwalla et Danilo Rosafio. Le Mauricien a arrêté le chrono à 57″16, tandis que ses adversaires l’ont fait en 57″29 et 58″62 respectivement. Au 200 m 4 nages dans la catégorie 13-14 ans, Varen Lutchmanen a pris la première place en 2’24″59.
Le président de la Fédération mauricienne de natation (FMN), Harold Lai, est « agréablement surpris devant l’ampleur de cette victoire ». Il a salué et félicité tous les nageurs, remercié les sponsors, le MJS, les parents, les délégations présentes, la FMN et tous les volontaires pour avoir fait de cette compétition un « vrai succès. »
Il est à noter que lors de cette précédente rencontre, Maurice avait décroché un total de 21 médailles d’or en Ouganda.