Plus d’une trentaine de nouveaux records ont été établis à la piscine du Pavillon à Quatre-Bornes lors des championnats nationaux d’été de Maurice qui se tiennent depuis vendredi et qui prennent fin aujourd’hui avec les finales prévues à partir de 14h30. Hier, la journée a été riche en performance. Parmi, on retiendra celle de Bradley Vincent au 50 m et 200 m dos. Ce dernier avec son camarade du CAMO, Mathieu Marquet ont déjà les yeux rivés sur  La Réunion au Meeting international de l’océan Indien.
« Je prends ces championnats nationaux d’été comme un entraînement intensif en vue du Meeting international de l’océan Indien à La Réunion à la fin du mois de décembre. C’est pour cela que je me suis aligné sur plusieurs courses. Je veux être au top de mes capacités », fait ressortir Bradley Vincent. Le nageur du CAMO a  ainsi confirmé ses intentions en réalisant un nouveau record national au 50 m dos (26.82) lors des séries avant de monter, sur la première marche du podium, lors de la Finale A avec un temps de 27.89. Ryano Fortune (29.08) et Warren Fitzgerald (30.50) du  CNQB terminent respectivement, à la deuxième et troisième place.
Puis, Bradley Vincent s’est de nouveau illustré, cette fois-ci, au 200 m nage dos. Après un  départ lent, il sut fournir les efforts nécessaires  dans les derniers 100 m pour rattraper Ryano Fortune et s’imposer avec trois secondes et 15 centièmes d’avance sur ce dernier. Ryan Kok Shun (CAMO) lui, complète le tiercé avec un chrono de 2.28.25. Revenant sur ses performances, Bradley Vincent admet qu’elles sont de bon  augure pour la suite. « Mes résultats sont très positifs tenant compte de mon objectif en cette fin d’année qui  est de la terminer  en beauté au meeting international et je veux surtout améliorer mon temps en crawl ».
Idem pour Mathieu Marquet, qui a également  le Meeting International en ligne de mire. Le sociétaire  du CAMO figure parmi les nageurs qui  ont brillé hier dans le bassin du Pavillon lors de cette deuxième journée de compétition. Mathieu Marquet s’est notamment illustré au 100 m papillon dominant Bradley Vincent avec son chrono de 58.26 pour décrocher la médaille d’or. Vincent (58.90) finit à 64 centièmes de son homologue pour se contenter de l’argent alors que Ryano Fortune (1.01.56)  s’empare du bronze. Pour rappel, Mathieu Marquet avait aussi inscrit son nom au tableau des records vendredi respectivement, au 800 m nage libre (8.47.34) et 400 m 4 nages (4.42.60).
Comme les garçons, les filles ont également assuré le spectacle. Parmi, on retiendra le nom de Ines Gébert (CNQB), Layne Lim Ah Tock (CAMO) et Camille Koenig (CNSP) qui ont toutes les trois fait exploser le chrono sur trois distances différentes. Elodie Wong du CNSP, a, quant à elle, fait d’une pierre deux coups lors de la finale du 100 m papillon dans la catégorie des moins de 15 ans. Car en plus de terminer à la première place avec un chrono de 1.06.03, réalise au passage un nouveau record national. Sur cette distance, la deuxième place est allée à Elodie Naidoo (1.06.84) du CNSP et la troisième à Tessa Ip (1.07.05) du CAMO