L’Overseas Education Centre (OVEC) tiendra à partir de demain, de 10h à 17h, son salon de l’étudiant au Flying Dodo, à Bagatelle. Ce salon, qui prend fin lundi, permettra à ceux venant de terminer leur HSC d’établir un premier contact avec ces universités et de trouver les informations indispensables pour faire leur choix d’études. Cinq universités – soit l’University of British Columbia, la FIC/Simon Frazer Uni, la Brock University, la Cologne Business School et Stenden, d’Afrique du Sud – seront présentes pour la première fois à cette occasion.
Ceux qui souhaitent partir à l’étranger pourront se renseigner sur les possibilités d’études dans divers pays et postuler avec leur “forecast results” pour des bourses sur place. L’OVEC continuera alors d’assurer le suivi après le salon. L’occasion pour les intéressés d’obtenir le plus d’informations possible sur tout ce qui a trait à leurs projets d’études à l’étranger : école, cours, type d’enseignement, visa, logement, bourse et travail. Le salon accueillera pas moins de 25 représentants venant de presque tous les continents.
Les universités les plus prisées par les Mauriciens seront de nouveau présentes alors que le Canada, qui devient très populaire, sera représenté par 12 institutions. Notons à ce sujet que l’University of British Columbia, la FIC/Simon Frazer Uni et la Brock University, toutes trois du Canada, seront au salon pour la première fois. Cependant, le délai maximum pour envoyer sa demande à l’University of British Columbia est le 31 janvier.
Les étudiants doivent par ailleurs postuler « bien en avance ». Les critères d’entrée, rappelle Dorish Chitson, la directrice de l’OVEC, sont assez élevés et l’admission à l’UBC est compétitive. L’UBC est aussi reconnue pour son programme « co-op », en partenariat avec de grosses firmes, comme Microsoft, Google, Boeing, la HSBC, Samsung, Amazon et Deloitte. De plus, 90% de ses étudiants trouvent un emploi dans le mois suivant l’obtention de leur diplôme.
La Simon Fraser University, par contre, offre des bourses allant jusqu’à 50% si l’étudiant obtient un GPA de 3,5% pour la première année d’études. Située en Ontario, la Brock University offre quant à elle des diplômes de premier cycle, de deuxième avec des programmes d’études interdisciplinaires, qui comprennent le programme « co-op » et d’autres occasions d’apprentissage professionnel.
Une institution allemande sera également présente au salon pour la première fois. Il s’agit de la Cologne Business School, décrite comme une école « à taille humaine ». Les programmes sont soit proposés en anglais, soit en allemand. L’institution travaille aussi étroitement avec l’Université d’Hertfordshire, en Angleterre. Si la majorité de ses étudiants sont allemands, on y trouve néanmoins une grande diversité au niveau des nationalités. Cette université offre des formations de Bachelor of Business dans l’un de ces domaines : European Business, Administration Business, Tourism Asian Pacific Business Administration et Media Business Administration.
Enfin, Stenden, de l’Afrique du Sud, offre pour sa part des programmes dans les domaines de l’entreprise et de la gestion, de la création d’entreprise et de l’informatique ainsi que du travail social et de l’éducation. L’objectif central de l’établissement est de préparer les étudiants à l’environnement de travail réel. Répondant à la demande de destinations à des prix plus abordables en Asie et de formations techniques, le salon 2017 accueille aussi des institutions venant de Chine et de Malaisie.