Le Bonom a repris le portefeuille tant convoité. Mais le collage de morceaux ne veut rien dire. Ça pétera aussi sec dans pas longtemps. Essayons de comprendre la scène. Vishnu est l’artisan du premier miracle économique. Numéro qui se joue vraisemblablement une seule fois. Cela requiert du faiseur de miracle une concentration surhumaine et une forme olympique. Vishnu a réussi cet exploit dans le passé. Mais, aujourd’hui, monsieur le Grand Argentier n’a plus 40 ans. Ni 45 ans. L’énergie n’est pas la même, malgré la volonté. Face au monsieur, que voyons-nous ? Un gars d’environ 45 berges, branché web 2.0. Un jeune loup des finances (à la dent longue) prêt à en découdre. Comme Vishnu à son âge ?