Khaleel Anarath, un habitant de Plaine-Verte âgé de 34 ans, a été appréhendé par le Central Criminal Investigation Department (CCID) hier matin pour avoir séquestré deux policiers à son domicile mercredi soir. Selon ces derniers, l’individu ne semblait pas être dans son état normal.
Une habitante de Plaine-Verte âgée de 35 ans a consigné une plainte au poste de police de sa localité vers 18 h 30 mercredi après avoir été victime d’une agression. Cette commerçante a indiqué à la police que deux heures plus tôt, elle se trouvait dans sa boutique lorsqu’un certain Khaleel Anarath y a fait irruption et l’a agressée avec un couteau, la blessant à l’index droit, et lui a donné des décharges électriques à l’abdomen.
Deux heures plus tard, deux policiers affectés au poste de Plaine-Verte se sont rendus chez l’individu pour l’interroger à ce sujet. Sur place, Khaleel Anarath leur aurait alors volontairement ouvert la porte, les invitant à entrer pour discuter du problème. À l’intérieur, cependant, il a brandi un couteau, une torche électrique et une matraque télescopique, les contraignant à s’asseoir. Selon les deux policiers, il n’était pas dans son état normal et se montrait très agressif. Ils ajoutent que l’individu leur aurait, à plusieurs reprises, dit qu’ils ne quitteraient pas son domicile en vie et devait même leur faire visionner une vidéo montrant des Jihadis, l’enrageant encore plus. Afin de ne pas envenimer la situation, les policiers sont restés calme jusqu’à ce que Khaleel Anarath recouvre ses esprits et prenne conscience de la gravité de ses actes. Il était 23 h 45 lorsqu’il les a laissés partir. Hier matin, le Central CID a appréhendé l’individu et l’a interrogé.