Les enfants ont, pour certains, fait de la résistance, ne voulant quitter le centre

L’auteure des dénonciations: « Zot guet nou baigner apre zot tir defo lor nou » A ce stade, le ministère de l’Egalité du genre, du Bien-être de la famille et du développement de l’Enfant, poursuit son enquête pour déterminer si la lettre de dénonciations ne serait que le bout de l’iceberg dans les Shelters. C’est…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In