RECRUTEMENT/PROMOTION DANS LES COLLÈGES PRIVÉS : La PSEA réajuste ses "guidelines"

Cela fait suite à un jugement de la Cour suprême; en attendant, les circulaires envoyés aux collèges sont en veilleuse

La Private Secondary Education Authority compte revoir les guidelines qu'elle avait fixés concernant l'exercice de recrutement/promotions dans les collèges privés subventionnés. Cette démarche survient dans le sillage des remarques faites récemment par la Cour suprême dans une affaire où un enseignant contestait la décision de la PSEA d'annuler sa nomination au poste de senior educator. Le juge Balancy avait attiré l'attention sur une clause de la loi selon laquelle les « secondary schools shall always remain the employer of the staff person and shall, in relation, be responsible for matters of promotion ».  
À la lumière des observations de la Cour, la PSEA a fait savoir qu'elle n'avait aucune objection quant à la nomination du plaignant au poste de Senior Educator.
Cette affaire en Cour a été évoquée lors d'une réunion que la direction de la PSEA a eue durant la semaine écoulée avec les dirigeants de la Fédération des managers des collèges privés. Ces derniers ont fait part de leur satisfaction ce jour-là aux responsables de cet organisme du fait que la Cour a remis en exergue leur liberté dans les recrutements/promotions et qu'ils ont le dernier mot à ce sujet.
Selon nos informations,  M. Luchoomun, le directeur de cet organisme, a affirmé aux managers qu'il y a nécessité de revoir les critères de nominations tout en n'empiétant pas sur les droits des managers comme stipulées dans la loi. Mais il leur a donné l'assurance que les ajustements aux "guidelines" seront apportés en concertation avec tous les stakeholders du privé. En attendant, les circulaires y relatives envoyées aux collèges sont mises en veilleuse.