Moins fréquenté que les autres régions balnéaires du nord, Poudre d’Or, petit village situé au nord-nord-est de Maurice, n’en est pas moins dénué d’attraits. Bien qu’étant enfoui sur la carte, il a souvent été cité après le naufrage du légendaire St-Géran. Il est connu pour la générosité et la chaleur de ses habitants et pour être le village des pêcheurs.
La révélation du nom de Poudre d’Or
Selon l’ouvrage de Guy Rouillard paru en 1994, Le Quartier de Poudre d’Or, le nom du village est évoqué sur une feuille datée du 24 et 26 mars 1734 révélant la capture d’esclaves fugitifs. Ce même document indique que cette arrestation se déroula à la Rivière des Citronniers. Sur la carte de l’Isle de France par l’Abbé de la Caille en 1763, cette rivière est définie sous le nom de la Rivière de la Poudre. Une décennie plus tard, le village est nommé Poudre d’Or suivant la carte réalisée par Jacques Nicolas Bellin. Depuis, le nom est resté tel quel.