Depuis exactement un demi-siècle, Reshad Jaffer Beg, 57 ans, consacre sa vie au service de la musique. Dans le milieu, on ne présente plus ce joueur de tabla qui s’est approprié une notoriété d’envergure internationale. Moulé dans une famille de musicien, avec le célèbre chanteur qawwali Abdool Hamikhan Jaffer Beg comme père, il fait ses premières gammes dans cet univers dès l’âge de 5 ans. Faisant vibrer et voyager son audience à chacune de ses prestations, il jouit d’une certaine habilité à se distinguer par son audace musicale, en fusionnant avec d’autres registres. Pour Scope, ce membre de Sagaapatal revient sur quelques années phares, déterminantes dans sa carrière depuis ces 50 dernières années.
Difficile de résumer cinquante ans de carrière en quelques heures,“tant ce fut un long trajet et une grande expérience”. Comme un train lancé à vive allure, quand Reshad Jaffer Beg commence à parler de son épopée musicale, nous avons devant nous un livre ouvert. Un peu le même scénario quand il se met au tabla et exprime son âme à travers des dimensions plurielles. Un artiste autodidacte des plus polyvalents et des plus inspirants, “dont les Dieux ont soufflé dans l’oreille à la naissance”, disent certains. Oscillant dans différents projets, entre scène nationale et internationale, radio et télévision, cette figure de proue du tabla a accompagné des artistes d’horizons et styles pluriels, mais aussi des icônes internationales comme Talat Aziz, Ustad Hamid Ally Khan, Purshottam Das Jalota et tant d’autres.