Photo illustration
  • Eau : objectif de production quotidienne de 8 000 mètres cubes d’ici à la fin de cette année et privatisation du secteur de l’eau
  • Le chef commissaire de Rodrigues, Serge Clair, présente un budget de Rs 3,75 milliards, dont Rs 2,9 milliards pour les dépenses courantes et Rs 825 millions pour le développement

Le deuxième budget du second mandat du chef commissaire de l’Assemblée régionale, Serge Clair, pour l’exercice financier 2018-19, est axé sur le thème Le Rodriguais catalyseur de son développement. L’enveloppe dédiée au budget de développement est de Rs 825 millions, alors que le budget global s’élève à Rs 3,75 milliards, soit une hausse de Rs 375 millions par rapport au précédent budget. La mesure phare annoncée porte sur la construction d’une nouvelle piste d’atterrissage au coût de Rs 3 milliards. Il a aussi déclaré tout un train de mesures en vue d’améliorer et d’accroître la production de l’eau potable dans l’île pour atteindre les 8 000 mètres cubes par jour d’ici à la fin de cette année avec la privatisation du secteur de l’eau en vue. Au chapitre de l’emploi, l’Assemblée régionale de Rodrigues ambitionne la création de quelque 4 000 emplois d’ici à 2022.

Serge Clair a été des plus catégoriques en abordant le chapitre du développement de l’aéroport. « D’ici fin 2019, le plus grand chantier jamais entamé à Rodrigues va enfin démarrer. Rodrigues se dotera d’une nouvelle piste d’atterrissage longue de 2,1 kilomètres au coût de Rs 3 milliards, pouvant accueillir des avions type Airbus A320 Neo », a-t-il déclaré en faisant état de ses discussions avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, en ce qui concerne les modalités du financement.