Les éléments de l’Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority ont intercepté Abdullah Fadhil Ahmed Balozi, un Tanzanien de 45 ans qui officiait comme cuisinier sur le navire MSC Ambition. Le suspect se trouvait en compagnie d’un collègue au New Container Terminal au port hier soir quand les douaniers l’ont intercepté avec 2,28 kg d’héroïne, estimée à Rs 34,2 M.

Le MSC Ambition a quitté le port de Colombo, au Sri Lanka, avant de mouiller l’ancre à Port-Louis mercredi matin alors qu’il devait regagner le Togo ce jeudi après avoir débarqué des conteneurs. À son bord se trouvait un équipage composé majoritairement de Tanzaniens et de Libériens. Après un exercice de “profiling” du cargo, qui a fait escale en Chine, considérée comme un “high risk country”, la CANS  s’est intéressée à certains membres de l’équipage qui marchaient dans le périmètre du port. Les soupçons sont tombés sur Abdullah Fadhil Ahmed Balozi et Said Rashadi Mohamed, âgé de 50 ans. En les questionnant, les douaniers ont remarqué que le quadragénaire avait un comportement anormal. La CANS a alors fouillé son sac, mais rien de compromettant n’a été retrouvé. Les officiers ont cependant noté une ceinture (“strapping”) à hauteur de son ventre. En l’ouvrant, ils ont alors découvert sept sachets contenant une poudre soupçonnée d’être de l’héroïne. Deux autres colis ont par la suite été découverts dans ses chaussettes. En revanche, les officiers n’ont rien retrouvé sur son ami.

Le suspect a été emmené à la Custom House, à Mer Rouge, pour les formalités d’usage. Après un test, et après que le chien Otto ait réagi positivement aux paquets, les douaniers ont eu confirmation que la substance saisie était bien de l’héroïne. L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), le Scene of Crime Office (SOCO) et la Dog unit ont alors été alertés. Les pièces à convictions ont été remises à la police, qui a monté une opération de “controlled delivery”. Mais l’exercice a été annulé tard dans la nuit car le suspect ne voulait pas coopérer.

Entre-temps, l’ADSU et la CANS ont fouillé de fond en comble le MSC Ambition jusqu’à 3 heures ce jeudi matin. Rien de suspect n’a été décelé. Abdullah Fadhil Ahmed Balozi est attendu au tribunal de Port-Louis aujourd’hui, où une accusation provisoire de trafic de drogue sera logée contre lui. Les hommes du DCP Bhojoo comptent le questionner sur son contact local.

De son côté, Prabhas Reesaul, team leader à la MRA, a indiqué que la CANS a renforcé son contrôle sur des cargos suspects jetant l’ancre à Port-Louis. « Nous ferons l’acquisition d’un nouveau Fast Interceptor Boat bientôt pour lutter contre le trafic de drogue au port », indique-il.