Bobby Hurreeram fait l’objet d’une plainte pour agression à son tour, après qu’il a porté plainte pour agression survenu en février, à Sainte-Croix, où il allègue avoir été frappé alors qu’il participait à une distribution aux dévots de Grand-Bassin.

Une des personnes arrêtées dans cette affaire, Giovanni Nathanael Pierre, 24 ans, a déposé une plainte contre le Chief Whip après sa libération sous caution ce mercredi 13 mars.

Giovanni Nathanael Pierre raconte dans sa version des faits que le jour de l’incident, Bobby Hurreeram lui aurait donné un coup de poing à l’oeil et un autre aux côtes. Il a essayé de se défendre et un groupe d’individus est arrivé et l’a roué de coups. Il a par la suite reçu des soins à l’hôpital Jeetoo.

Un témoin a été assigné dans cette affaire. Une enquête a été ouverte par la CID de Port-Louis nord.

Pour rappel, le parlementaire a expliqué que deux hommes s’en seraient pris à son cousin sur les lieux de la distribution. Le Chief Whip serait alors intervenu. Les deux individus s’en seraient pris à lui également. Pendant qu’un d’eux maîtrisait son cousin, a raconté le Chief Whip, l’autre lui aurait donné un coup au visage avant de lui arracher sa chaîne en or, d’une valeur de Rs 25 000.

Par la suite, Giovanni Pierre et Eddy Chenny, 53 ans, avaient été arrêtés par la police.