So lavi Big Easy
— Éta Ti-Louis, ki position ?
— Position ? Ki position to pé causé ? Si pas dans gauche nous dans droite.
— Koumsa asterla Ti-Louis. Ki pé arrive toi ? To figir koumadir enn samkot chinois ki fine mal confi.
— Hé sa qualité to koz ar moi. Moi ki ti croire to enn brother seryé, ala to enfonce moi toi aussi.
— Hé Ti-Louis, pas casse tête ar sa. Sa koumadir la boue pé moque la mare. En passant, to finn trouvé ki sa la  mare ki appel Paul Tauro encore pé patauge ar zot.
— Kot to finn trouve sa toi ? To sir la mare, pas chocolat sa ?
— Chocolat, mo tann dire Shérif finn gagne so dizef Pâques avant Pâques.
— Fer moi riyé do. Dévide to tente enn fois.
— Enn boug kouma toi pas konn sa nouveau dossier-la ?
— To koné dans lé moment, mo pas trop koné si les courses vendredi ou samedi ?
— To la vie pas Easy ditou Ti-Louis.
— Mille fois le petit Yash. Li ki koné kouma bizin fer pou ki so lavi douce.
— Ki to lé dire par la ? Bé pas koné kouma bannla pas finn tandé séki li finn dire samedi dans lanket.
— Ki sa zafer Paul Foo Kune la ?
— Oui, li dir akoz li monte souval Paul Toro bannla anvi bez li.
— C’est passé comme une lettre à la poste ?
— Mo croire, mais mo finn tann dire ki pou apel le petit Yash pour fer li comprend ki pas kapav accepté sa kalité commentaires la.
— Il n’est jamais trop tard.
— Bé éna ousi sa zistoir ki dit que le petit Yash et Paul Toro en affaire ?
— Ki été sa encore ?
— To konn zistoir berline ki finn coûte Rs 625 000 ? Éna pe dire le petit Yash finn fer enn lavance alors que lézot dire ki c’est enn kado pour service bien rendu.
— Tu sais, moi je suis allé faire ma petite enquête et on m’a assuré qu’il y a bien eu une affaire entre ces deux individus.