Sans oeillères ni coton…

Catamaran Man wants to be on track again
— Éta Ti-Louis, ki position mo frer ? Ki démarche ?
— Ki démarche, ki to pé prend moi pou enn démarcheur ?
— Ti-Louis ki pé arrivé, la saison mous-zonn finn recommencé ?
— Pas du tout. Toi to dire to enn kamard avec maïs, mais to fer camaron ar moi. To pas trouvé ki tout bien calme. Il ne se passe rien.
— To croire sa toi qu’il ne se passe rien ? Mo bann renseignements pé dire moi c’est le calme qui annonce la tempête.
— Ki, Big Boy pé refer so insignifiant avec Clark Gable encore ?
— Ti-Louis non ta. Sa kou-la tempête pou vinn de l’extérieur, avec enn divan bien fort même.
— Koumadir sa catamaran-la. Rapide kouma vague dans dilo.
— Ti-Louis, mo croire to inpé voyant tout, to pé lire dans mo pensé.
— Hein, ki Dame Yoko Ono pé change fusil d’épaule ?
— Non ta Ti-Louis. Au contraire, mo tann dire ki Catamaran Man pé rode largé asterla…
— Ki li pé large tiyo ? Kot sa… kot sa ?
— Non ta… ki tiyo to pé rode Ti-Louis ? Renseignements pé dire ki li népli capave ramasse so lalang dans so poche kouma bann zafer passé dans temple. Li kouma dire Orite Malice lors brizan, li pé bizin monté pou gagne inpé l’air.
— Hein, li pé vinn kouma Héroïne Boy. Li pou vann so bann mem li pou sali so la peau. Mais dire moi enn kou, seulement tout sa bien entouré li bien entouré là, tout sa boss li dire li enn boss, li bizin vanne son bann kamarad pou li kapav rétourné ? Péna anguille sous roche là ?
— Ti-Louis, to question fer moi dire ki pou bizin rode Ton Paul pou kapav trouvé ki vrai, ki fausse ladans.


L’arroseur arrosé
Mon petit doigt me dit que cette victoire de Sierra Redwood dans la 2e course samedi dernier n’est pas une victoire aussi simple. On diit que, tel Hulk, Paul Tauro était vert de rage lorsque le cheval a passé le but car ce n’était pas his doing, malgré que tout le monde sait que c’est son protégé. Il était en fait bien calé à la corde sur Ramas avec lequel il voulait ramasser le pactole. Sauf un peu comme l’arroseur arrosé, il s’est fait couper la main, devinez par qui ? Par rien d’autre que le Dandy Man de Londres qui, en deux coups de fil, a réglé la question. Comme quoi, dans certaines sphères, le maître reste le maître et l’élève a toujours beaucoup à apprendre.


Revoilà Côte d’Or !
Il semblerait que cette région de l’île a la cote actuellement. Non seulement elle est en passe de devenir un centre sportif de haute facture avec la construction d’infrastructures, piscine, stades, palais de sport, entre autres, dans le cadre de l’organisation des Jeux des îles à Maurice. Mais elle pourrait aussi devenir le nouveau centre hippique. Il y aurait des convaincus au sein du board qui, dit-on, travaillent déjà pour que le Champ de Mars "bouge" vers Côte d’Or dans les plus brefs délais.