Photo Archives

Le climat qui prévaut est favorable à la propagation des virus de la grippe virale. Le Dr Fazil Khodabocus “Senior Community Physician ” au ministère de la Santé et de la Qualité de la vie note que toutes sortes de virus sont en circulation actuellement, pouvant conduire à des infections aiguës des voies respiratoires, y compris la grippe.

Maurice est exposé aux virus A (H1N1) et A (H3N2) et B. « Du 18 au 24 juin 2018, le ministère de la Santé a enregistré 5 041 cas de grippe à Maurice, contre 4 791 cas la semaine précédente. Maurice est exposée aux virus A (H1N1), A (H3N2) et B, qui peuvent causer des complications de santé. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ces virus causent des maladies graves, affectant entre trois à cinq millions de personnes dans le monde. Le nombre de décès dans le monde dus aux virus A(H1N1), A (H3N2) et B se situe entre 290 000 et 650 000 par an », a indiqué le médecin.

Les infections des voies respiratoires se caractérisent par la fièvre, la toux, l’écoulement du nez, les courbatures, entre autres. Le Dr Fazil Khodabocus demande ainsi au public d’aller voir un médecin si ces symptômes se manifestent. « Ces virus se transmettent très facilement. Il est conseillé qu’une personne couvre son nez et sa bouche quand elle éternue ou quand elle tousse.

Par ailleurs, le public est prié de bien se laver les mains et régulièrement avec du savon et de l’eau. Il est aussi important d’éviter la foule. » Et d’ajouter que le moyen le plus efficace de se protéger de ces virus est la vaccination. Une campagne de vaccination contre la grippe, qui a débuté le 11 avril dernier, est toujours en cours et elle est ouverte au public. À ce jour, le ministère de la Santé a procédé à la vaccination de 100 000 personnes.