« Honorez vos promesses ». C’est la demande d’un groupe de clients du Super Cash Back Gold (SCBG) et de l’ex-Bramer Asset Management (BAM) au gouvernement, avec pour porte-parole le travailleur social Salim Muthy. Ils ont manifesté devant le Parlement ce matin pour rappeler que le gouvernement doit respecter l’engagement de les payer le 30 juin 2016. C’est leur deuxième manifestation en une semaine.
Pancartes en main, les clients du SCBG et de l’ex-BAM rappellent que le gouvernement a pris l’engagement de les rembourser. Ils font référence à la déclaration du ministre de la Bonne gouvernance et de Services Financiers, Roshi Bhadain, lors d’une assemblée tenue à Belle-Rose en 2015. Interrogés ce matin, certains clients ont le sentiment d’avoir été oubliés : « Nous nous attendons à ce que le gouvernement réagisse et honore ses engagements. Nou pe vinn de pli an pli mizer », témoigne l’un d’entre eux.
Salim Muthy, pour sa part, déclare que  « nous ne comptons pas nous arrêter là tant que nous n’aurons pas de réponse favorable. Les victimes veulent leur argent, sans supprimer les bonus, les intérêts et les actions ». La mobilisation, indique-t-il, se poursuivra avec une manifestation le 1er mai, du Champ-de-Mars jusqu’au Jardin de La Compagnie où un meeting public est prévu. « Se pa bann larzan ki’nn gagne lor bal kouler ! Se larzan dimounn ki travay, se larzan prop », souligne Salim Muthy.