Selon des données publiées ce matin par Statistics Mauritius, 28 476 accidents de la route ont été enregistrés l’année dernière contre 26 400 en 2014, soit une hausse de 7,9 %. Le nombre de victimes totalise 3 809 (+6 %), dont 139 morts et 495 blessés graves.
Statistics Mauritius indique que 55 827 véhicules (tous types confondus) ont été impliqués dans des accidents de la route l’année dernière, ce qui représente une augmentation de 8,6 % par rapport au nombre relevé en 2014. La répartition des véhicules concernés est la suivante : voitures privées (31,4 %), motocyclettes/mobylettes (39,8 %), autobus (6,9 %) et fourgons (5,5 %). Le nombre d’accidents rapportés en 2015 s’élève à 28 476 (+ 7,9 %) mais la grande majorité, soit 25 733 (90,4 %), n’a pas provoqué de blessés. En revanche, il y a eu 127 accidents fatals ainsi que 401 et 2 215 accidents qui ont occasionné des blessures sérieuses et légères respectivement. Dans tous les cas, la tendance est à la hausse.
Le nombre total de victimes a progressé de 6 % pour atteindre 3 809. « Among the casualties in 2015, some 24,7 % were passengers, 40,3 % riders of auto/motor cycles, 15,7 % pedestrians, 14,8 % drivers and 4,5 % pedal cyclists », indique Statistics Mauritius. Comparativement, le nombre de personnes décédées suite à des accidents de la route a augmenté de 1,5 % pour atteindre 139. Parmi elles, il y avait 54 cyclistes/motocyclistes et 44 piétons. Les autorités ont également enregistré 171 cas de “hit and run” qui ont provoqué 163 blessés.
Par ailleurs, Statistics Mauritius annonce que le nombre de véhicules enregistrés auprès de la National Transport Authority est en croissance, atteignant 486 144 à fin décembre 2015. Il y a eu une progression nette de 21 092 véhicules comparativement à 2014 suite à l’enregistrement de 26 013 véhicules et la « sortie » de 4 921 véhicules.
Les voitures, les double cab pick-up et les véhicules à doubles fonctions constituaient le gros de la flotte, soit 240 289 (49,4 %). Puis venaient les motocyclettes/mobylettes (193 688), les fourgons (27 229), les camions/tracteurs (14 372), les autobus (2 980) et les autres types de véhicules (7 586). Les autorités observent que 43,4 % des voitures/double cab pickup/véhicules à doubles fonctions datent de moins de cinq ans, 26,1 % entre cinq et neuf ans et les 30,5 % restants de dix ans ou plus.
Pour ce qui est des autobus dont 65 % (1 937) opéraient comme des “public buses”, on avait constaté que 28,9 % d’entre eux dataient de moins de cinq ans, 34,5 % d’entre cinq et neuf ans et 36,6 % d’entre dix et vingt ans.