Le Mauritius International Financial Centre sera doté d’un Blueprint échelonné sur dix ans en vue de consolider les assises des services financiers. Dans cette perspective des services de consultancy devront être recherchés en vue de mettre au point cette stratégie. Entre-temps, la Financial Services Commission, qui dispose d’un nouveau Chief Executive Officer en la personne de Havesh Seegoolam, a vu la nomination de deux nouveaux membres sur son conseil d’administration, soit Me Hervé Lassémillante et Mohummad Shamad Ayoob Saab, Deputy Permanent Secretary au ministère des Services financiers.
En vue de la formulation du Blueprint au sujet de l’International Financial Centre à Maurice, les ministères des Finances, des Services financiers, la Banque de Maurice, le nouveau Economic Development Board, dont le projet de loi attend d’être avalisé par l’Assemblée nationale, la Financial Services Commission et les Stakeholders du secteur des services financiers seront appelés à conjuguer leurs efforts et expertises à cet effet. La préoccupation majeure de l’exercice à venir est de « take on board the forthcoming international requirements with regards to taxation without undermining the competitiveness of our jurisdiction. »
L’ambition de ce plan est de renforcer ce pilier économique avec le secteur des services financiers comptant une contribution de 15 % du Produit intérieur brut (PIB) d’ici 2020 contre 12,1 % actuellement. Un exercice d’appel d’offres sera lancé incessamment pour ces consultancy services avec les consultants choisis travaillant sous un comité sous la présidence du ministère des Services financiers et comprenant des représentants des autres institutions susmentionnées. Des représentants des principales associations professionnelles dans le secteur des services financiers seront cooptés sur le comité sur une base ad hoc.
Le calendrier de travail établi prévoit le choix des consultants d’ici la fin de ce mois, une première ébauche du Blueprint pour discussions étant prévue vers le 15 septembre. Un Consultative Workshop, réunissant tous les Stakeholders, sera convoqué vers la fin de septembre pour la soumission du document à la mi-octobre. Les attributions des consultants seront comme suit :
strategic direction of the Mauritius IFC for the next 10 years, based on current and forecasted global trends and demands for cross border investments and other global developments at the level of the OECD and EU amongst others,
effectuer une SWOT Analysis des services financiers,
identifier les segments porteurs pour le Mauritius International Financial Centre de demain,
identifier les challenges et autres, et
préparer un plan d’action pour les dix prochaines années.