Une semaine ne se passe pas sans que Jeanot Bardottier ne soit suspendu pour une faute d’interférence. Le Mauricien a été trouvé coupable d’avoir gêné Lividus alors qu’il était en selle sur Spin A Coin dans la dernière course de samedi dernier. Il avait plaidé non coupable. Cependant, les Racing Stewards n’ont pas été de cet avis et l’ont sanctionné. Ainsi, après avoir pris en considération la gravité de la faute et jeté un coup d’oeil sur son riding record, il a écopé d’une mise à pied de quatre journées. Il a décidé de faire une nouvelle fois appel contre la décision des Racing Stewards.
Jeanot Bardottier avait plaidé non coupable car, selon lui, le jockey Steven Arnold, qui pilotait Rasta Rebel, avait sa part des responsabilité dans le sens où, au moment de l’incident, il avait dirigé légèrement sa monture vers la gauche pour éviter de monter sur les postérieurs du cheval qui précédait sa monture, soit Lividus. Jeanot Bardottier avait accepté que son cheval avait dévié sur la gauche, mais qu’il ne pouvait être tenu responsable de l’incident.
Les Racing Stewards n’ont pas analyse. C’est Alain Rousset qui avait présidé la chambre à cette occasion. Après concertation avec les autres membres du board, il a déclaré que le film ne démontrait pas ce qu’invoquait Bardottier. S’il était vrai de dire que Steven Arnold avait légèrement décalé sa monture, le film a démontré que l’incident a eu lieu après. Donc, que la responsabilité de Steven Arnold n’était pas engagée.