TENNIS - CHAMPIONNATS NATIONAUX UBP : Le tournoi tant attendu est là !

« Le tournoi tant attendu par tous les joueurs », a pris son envol samedi au centre national de tennis à Petit Camp. La 20e édition des Championnats de Maurice UBP, qui ne met en opposition que les joueurs locaux, a débuté sous de bons auspices avec le soutien du sponsor et une prime globale de Rs 66 000, dont Rs 10 000 revenant aux vainqueurs des simples hommes et dames, Rs 5 000 à chaque finaliste ainsi que Rs 1 500 aux 3es et 4es joueurs (euses) au classement.
Il n’y a aucune chance que les joueurs malgaches notamment raflent la mise. En revanche, cela profitera plus aux locaux pour se mettre en évidence. Le tenant du titre le plus prisé, Anthony Kwok, sera bien là pour le défendre, mais il devra compter cette fois avec Amaury de Beer, de loin le joueur le plus en forme de cette fin de saison. Il l’a démontré tout récemment en arrivant en finale du Swan Open aux dépens de quelques joueurs malgaches, dont l’entraîneur national, Jean-Richard Randriamanantsoa.
En féminin, en l’absence d’Amélie Boy, la tenante, ce sont Zara Lennon, Sara Introcaso et Astrid Tixier qui se positionnent pour le titre, Boy devant mettre le cap cette semaine sur l’Afrique du Sud pour disputer des tournois futurs WTA. Zara Lennon, qui revient du centre d’entraînement de l’ITF du Maroc, devrait en tout cas afficher ses prétentions face à ses deux principales adversaires.
Le président de la Fédération mauricienne de tennis (FMT), Kamil Patel, avait rencontré la presse jeudi dernier en présence du sponsor et du directeur technique national, Ludovic Louis. Il a indiqué qu'UBP reste intimement lié à chaque étape ayant marqué le développement et l’installation de la fédération mauricienne à Petit Camp. Le tournoi coïncide également avec l’ouverture de la page Facebook de la FMT, qui a d’ores et déjà été visitée par plus de 20 000 personnes.
Caroline Tyack, responsable de marketing et communication du groupe UBP Ltd, s’est répétée en disant qu’ « en vingt ans, UBP, plus qu’un sponsor, est devenu un partenaire de confiance et de soutien. On est heureux d’être toujours là et surtout heureux d’entendre que c’est le tournoi le plus attendu des joueurs mauriciens. On espère que notre présence donnera davantage aux jeunes le goût de jouer et de se surpasser. »
De même, le technicien français et directeur du tournoi, Ludovic Louis, a fait ressortir qu’il est difficile de trouver des sponsors aussi fidèles dans d’autres pays et que sans ces partenaires, il est difficile de faire avancer les jeunes. 92 participants y sont inscrits dans les seize catégories. L’intégration d’un tournoi de mini-tennis réservé aux U6-U9, comme cela se fait habituellement à la phase finale, celle-ci prévue le samedi 25 novembre, servira à préparer une relève avec le soutien des coaches de l’équipe technique.
Le titre en U18 garçons avec seulement six joueurs en lice promet d’être très disputé, car « les jeunes se sont entraînés très vigoureusement pour ce tournoi », estime par ailleurs le Français. L’instance fédérale a aussi annoncé qu’elle compte en guise de prochaine étape poster sur Facebook des matches en direct.