C’est sans surprise que les deux favoris du tournoi YOP OPEN TENNIS, soit le Malgache Jacob Rasolondrozana et Shannon Wong, ont été sacrés à l’issue des finales du simple messieurs et simple dames disputées sur les courts Sybile Hugnin Du Mée et Pierre Bonieux du Rose Hill Club, hier après-midi.
En simple messieurs, la finale opposait Jacob Rasolondrozana à Jean-Richard Ramdrimantsoa. Le premier set a été âprement disputé. En effet, jusqu’au troisième jeu, les deux protaganistes remportaient chacun leur jeu de service et Jacob menait 2-1. Il allait breaker Jean-Richard pour mener 4-1. Jean-Richard revint à 4-2 sur son service et Jacob remporta le sien pour mener 5-2. Dans un sursaut d’orgueil, Jean Richard allait remporter son jeu de service pour revenir à 5-3 et il allait débreaker sur le service de son adversaire pour remonter à 5-4. Jean Richard a égalisé sur son service à cinq jeux partout. Jacob a remporté son service pour mener 6-5. Jean Richard a joué de la malchance dans l’ultime jeu du premier set. Il a commis trois doubles fautes sur son service. Le score était de 40 partout. Jacob a pris l’avantage dès son premier service et il a confirmé sur le dernier point pour s’adjuger le premier set sur le score de sept jeux à cinq.
Au second set, les deux joueurs ont remporté chacun leur jeu de service. Surprise de taille dans le troisième jeu durant lequel Jean Richard a breaké Jacob pour mener 2-1. Toutefois, dans un sursaut d’orgueil, Jacob a débreaké durant le prochain jeu pour égaliser à deux partout. Jacob a ensuite fait cavalier seul pour gagner le set sur le score de six jeux à deux et il a conclu la rencontre en 1h35. « Je suis très heureux d’avoir remporté le YOP TENNIS OPEN 2015 pour la première fois. Mon objectif est de remporter les prochains jeux des îles en août prochain. Je compte émuler Kamil Patel qui l’a remporté en deux occasions puisque j’ai obtenu la médaille d’or une fois », a affirmé le vainqueur lors de la cérémonie de remise de prix.
Du côté féminin, la finale avait pour protagonistes Shannon Wong et Sharlyn Chan Tam Neng. Les deux joueuses ont remporté leur jeu de service respectif. Néanmoins, Shannon a breaké son adversaire dès le troisième jeu pour mener 2-1. Toutefois, Sharlyn ne s’est pas laissé faire en débreakant pour égaliser à deux jeux partout. Ce petit jeu de breaker et débreaker entre les deux adversaires s’est poursuivi jusqu’au huitième jeu. Shannon a pris l’avantage sur son service pour mener 5-4. Elle a breaké Sharlyn dans l’ultime jeu du premier set pour le remporter sur le score de six jeux à quatre.
Shannon Wong a eu du mal
Jusqu’au troisième jeu du second set, les deux finalistes ont remporté leur jeu de service respectif. Surprise ensuite car Sharlyn a breaké son opposante pour mener 3-1. Toutefois, Shannon allait égaliser à trois jeux partout et breaké son adversaire pour mener 4-3. Dans un ultime sursaut d’orgueil, Sharlyn a débreaké pour égaliser à quatre jeux partout. De son côté, Shannon tenait à remporter le YOP TENNIS OPEN 2015 et elle a breaké Sharlyn pour mener 5-4 et conclure le set sur son service 6-4. Du même coup, elle remportait la compétition après 1h40 de jeu. « Je suis très heureuse d’avoir remporté ce tournoi qui était bien organisé. Mon objectif demeure de participer aux prochains jeux des îles de l’océan Indien en août prochain », a-t-elle dit lors de la cérémonie de remise de prix.
Notons également la victoire  d’Hemanshu Rambojun dans la finale U18 aux dépens de son rival Jason Ah Chuen, 6-1 et 6-2 ,dans la matinée. D’habitude, les joutes sont serrées entre les deux espoirs du tennis mauricien mais force est de constater que cette fois-ci, Hemanshu Rambojun était clairement un cran au-dessus. Il nous explique, « Ma participation à la 38e édition du ITF/CAT African Closed Junior Championship Grade B2 en Égypte m’a permis de franchir un nouveau pallier dans ma progression. Certes, j’ai été sorti facilement d’entrée de jeu au Caire mais j’ai beaucoup appris en regardant les autres adversaires et je suis revenu au pays beaucoup plus relaché et sûr de mes aptitudes. Je vais continuer à m’entraîner dur car je compte m’améliorer encore plus pour défendre mon pays du mieux possible », a fait ressortir le jeune tennisman de 17 ans. Ceci démontre clairement que les joueurs de tennis ont besoin de ce genre de frottements pour gagner du galon. C’est vital pour leurs progressions notamment en vue des JIOI qui approchent à grands pas.
Annabelle Fanchette, Brand Manager pour la marque Yoplait chez Panagora ,s’est réjouie du nombre de participants à ce tournoi. « Nous sommes heureux de constater que le tournoi YOP Open prend de plus en plus d’ampleur d’année en année. Le tournoi de mini-tennis a attiré une quarantaine de participants alors que nous avons enregistré près de 200 entrées pour le tournoi de tennis de 2015. Nous ne pouvons que nous réjouir d’un tel engouement pour le tennis, surtout chez les plus jeunes. Nous remercions la direction du Rose Hill Club et tout son personnel pour la très bonne organisation de la compétition, et ce, malgré le mauvais temps en fin de la compétition. »
Quant à Dominique Thomas, il s’est dit satisfait de l’organisation de ce tournoi. « Je dois remercier le sponsor YOP pour son investissement dans ce tournoi. Comme vous le savez, sans sponsor, il n’existe pas de compétition dans le sport. Nous avons eu de belles rencontres avec des joutes palpitantes tout au long de cette compétition. Nous avons vu l’éclosion de quelques jeunes, qui j’en suis sûr, feront parler d’eux tant sur le plan local qu’international lors des prochaines compétitions », a-t-il ajouté. Le mini-tennis était également à l’honneur lors de cette journée avec les jeunes pousses qui ont assuré le spectacle.