Ambiance plutôt intimiste vendredi soir dans les locaux de Toyota (Mauritius) Ltd, à Riche-Terre. Le personnel de cette compagnie de même que des invités ont voulu célébrer comme une grande famille les 10 ans de cette entreprise. Arvind Issur, Managing Director de Toyota (Mauritius) Ltd, estime qu’au fil de ces dix années, le “turnover” de la compagnie, qui se chiffrait autour de Rs 500 M en 2006, a atteint le chiffre record de Rs 1,6 milliard en 2015. Au cours de la soirée, en présence de Xavier-Luc Duval, ministre du Tourisme, un montant de Rs 3 millions offert par Toyota (Mauritius) Ltd a été partagé entre de nombreuses Ong. Durant ces sept dernières années, Toyota a contribué à hauteur de plus de Rs 10 M aux activités liées au CSR.
Dans son discours, Arvind Issur, Managing Director de Toyota (Mauritius) Ltd, a fait un bref rappel de l’entreprise, lancée en février 2006, et qui s’est jointe à The Beechand Company Ltd et Toyota Tsusho Corporation, fusion pour le moins fructueuse qui a démarré ses opérations en avril 2006. Dix ans de partenariat, laisse entendre Arvind Issur, mais qui a permis à ce secteur de l’automobile de devenir un des pionniers sur le marché mauricien. « Toyota Mauritius is the first distributor to introduce Hybrid cars in Mauritius. We are proud to say that for the last ten years we have sold more than 5 000 Hiace vehicules thereby contributing to the economic activities of the country. » En 2006, poursuit-il, en vue d’offrir un service rapide et personnalisé aux clients, Toyota Mauritius Ltd a fait l’acquisition de trois arpents de terre et développé leur Vehicles Logistics Centre à Petite-Rivière, ce qui leur a permis de renforcer leur effectif en augmentant le nombre de véhicules au nombre de 300, permettant à la clientèle d’avoir un plus large choix de modèles. « The National Transport Authority and the Motor Vehicles Dealers association have officially recognized Toyota as the number One automobile seeking brand in Mauritius for the last four consecutive years. » L’industrie de l’automobile est très compétitive, ajoute Arvind Issur, et ce malgré qu’une baisse ait été notée dans la vente de voitures neuves. En 2006, Toyota Mauritius Ltd employait une centaine d’employés et, depuis, le chiffre a doublé.
Pour rappel, la quatrième génération Prius de Toyota sera lancée en juillet prochain. Suivie par le lancement du nouveau modèle Hilux. Un nouveau showroom sera aussi bientôt opérationnel et se trouvera dans les environs de Trianon. La construction démarrera cette année et le coût de l’investissement est de l’ordre de Rs 300 M. En conclusion, Arvind Issur dira : « When consumers buy a Toyota, they are not simply purchasing a car, pick up or a van. They are placing their trust in our company. »