Le chairman du Trianon Shopping Park, Danil Ismaël, qui se disait dans l’incompréhension en début de semaine, peut finalement pousser un ouf de soulagement. Le gouvernement a finalement donné son feu vert pour la réouverture du centre commercial. Celui-ci est à nouveau opérationnel depuis ce matin.
Danil Ismaël estime qu’à part Shoprite, les autres magasins sont prêts à la réouverture. Le Mauricien s’était rendu au centre commercial de Trianon mercredi pour un constat des lieux. Accompagnés du propriétaire, nous avons effectué une visite du complexe commercial. Des propriétaires de magasin et leurs employés étaient sur place à préparer la réouverture. « Comme vous le voyez, l’endroit a été nettoyé et désinfecté de fond en comble. Il y a très peu d’odeur qui reste. Nous allons placer des huiles essentielles dans tous les coins afin que l’odeur soit dégagée au plus vite », affirme le président du centre commercial. 
Il explique que le grand nettoyage du centre a démarré lundi, soit le lendemain de la découverte du cadavre de Dineshwar Domah, qui a péri dans l’incendie. « J’avais passé un mot d’ordre de ne rien faire tant qu’on ne retrouve pas le corps du jeune homme. Nous avons tenu à être aux côtés de la famille et à les soutenir dans leur douleur plutôt que de nous concentrer sur le nettoyage. Une fois que les autorités l’ont retrouvé, nous avons alors démarré les travaux de nettoyage et de désinfection », précise-t-il, affirmant que « tout est enfin prêt »
« Environ 90 magasins sont en mode “stand-by”. Finalement, ils ont redémarré leurs opérations ce matin. Les choses ne sont pas faciles mais petit à petit, nous espérons pouvoir ramener la situation à la normale », dit-il. Daniel Ismaël se dit conscient qu’il sera difficile de ramener la situation à la normale mais qu’il compte sur la collaboration des Mauriciens pour faire revivre le Trianon Shopping Park comme avant. « Je reste positif par rapport au redémarrage », précise-t-il. 
À noter que le passage reliant l’hypermarché Shoprite au Food Court a, lui, été fermé. « Non seulement nous avons fermé la porte, mais nous l’avons isolée avec du silicone. Ainsi, aucune odeur émanant de l’hypermarché n’atteindra le Food Court et ne dérangera nos clients », affirme Danil Ismaël, qui ajoute qu’aucun visiteur n’aura accès à l’hypermarché.