UNION AFRICAINE: Maurice primée dans le domaine de l’entrepreneuriat des jeunes

Maurice était à l’honneur au Nelson Mandela Plenary Hall, quartier général de l’UA, hier, en se classant en tête des pays africains les plus performants dans le domaine de l’entrepreneuriat des jeunes.
La République de Maurice a ainsi été récompensée pour avoir mis en place des mesures incitatives concrètes pour promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes. Les autres pays qui ont reçu un prix dans cette catégorie sont le Malawi, la Tanzanie et l’Ouganda.
Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui participe à son premier sommet de l’Union africaine en sa capacité de chef de gouvernement, a exprimé sa fierté de la reconnaissance par l’UA des progrès réalisés par Maurice et des mesures adoptées pour encourager les jeunes à se lancer dans l’entrepreneuriat. « Nous sommes conscients qu’il y a encore beaucoup à faire dans certains secteurs pour promouvoir la cause féminine. Au niveau de l’emploi et de la créativité, nous tenons à ce que les jeunes surtout “kapav diboute lor zot propre lipie”. Bien sur, enan anploi a ki zot aspire, me nou oule osi ki zot motive pou komans enn ti business par zot mem », a-t-il déclaré d’Addis-Abeba.
L’ouverture de ce 29e sommet a été marquée par le discours d’Alpha Conde, président de la République de Guinée et président en exercice de l’Union africaine. Ce dernier s’est appesanti sur l’importance des réformes enclenchées lors de la dernière session de l’UA en janvier dernier, qu’il a qualifiées de « tournant décisif » et sur la nécessité que « l’Afrique prenne en main son destin ». Son discours a été suivi de celui de Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine qui était à Maurice à l’occasion du sommet économique récemment.
Deux autres items étaient à l’ordre du jour de cette première journée de travail, à savoir le lancement du Road Show for Dot Africa et l’examen de l’Annual AU Gender Score Card — fiche de performance sur l’Égalité des Genres.
La fiche de performance sur l’Égalité des Genres 2017 est une synthèse des actions en faveur de l’égalité entre les sexes et de l’autonomisation des femmes et s’articule autour de quatre piliers de la Demographic Dividends Roadmap de l’UA, à savoir l’emploi et l’entrepreneuriat ; l’éducation et le développement de compétences ; la santé et le bien-être ; et la gouvernance et la promotion des jeunes.