Sports

L'ancien boxeur international de Maurice et premier boxeur mauricien médaillé d'or aux Jeux de la Francophonie (1997 à Madagascar), Giovanni Frontin, parti chercher fortune en Angleterre en boxe semi-professionnelle, peut être fier. Son fils Kewell a été désigné meilleur boxeur à l'issue des finales des Jeux des Jeunes en boxe, la semaine dernière. Issu du club de boxe de Trèfles/Stanley, Kewell Frontin a pour entraîneur le seul médaillé olympique (bronze) mauricien de l'histoire, Bruno Julie. Ce dernier a indiqué que son club a également remporté le titre de meilleur espoir grâce à Steven Baptiste.

Le comité exécutif de l'Association mauricienne de handball (AMH) perd deux de ses lieutenants. Jason Chellen, qui occupait le poste de Public Relations Officer (PRO) et Andy Serviable, qui  était le trésorier  de la fédération, ont soumis leur lettre de démission, avec effet immédiat durant la semaine écoulée. Cela, suite à un courriel venant d'un dirigeant de club, alertant l'AMH du non-respect du Sports Act 2016.

Incapable d'utiliser le budget de Rs 2M alloué par le ministère de la Jeunesse et des Sports depuis l'annonce de la création du National Council for Sports in Schools and Universities (NCSSU) dans le Sports Act 2016, la Mauritius Secondary School Sports Association (MSSSA) se retrouve, depuis juin dernier, dans une position inconfortable. Avec l'organisation des compétitions de juin à septembre dernier qui a dû suivre son cours, la MSSSA se retrouve désormais avec des dettes impayées sur les épaules. Selon son secrétaire-administratif, Anand Sukhraj, une réunion a eu lieu mardi au MJS entre les différentes parties concernées et il nous revient que des développements sont attendus pour bientôt, afin de décanter la situation.

Distancé d’une cinquantaine de points par Eclosia Group lors de l’édition 2016 de la journée d’athlétisme organisée par la Fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC), Médine a cette fois renversé la situation en sa faveur. L’édition de cette année, tenue les 10 et 12 novembre au stade Germain-Comarmond à Bambous et qui avait réuni les participants de douze firmes, a ainsi permis à la formation de l’Ouest de faire la différence avec 517 points au compteur. Eclosia Group s’est cette fois contenté de la deuxième place avec 468 points, tandis que le MCB Club a terminé sur la troisième marche du podium avec 256 unités.

On assistera ce soir à 19h au gymnase de Phœnix à un des matches les plus attendus de la saison. En effet, le CSSC et l'ASVP, les deux équipes qui représenteront Maurice à la Coupe des clubs de l’océan Indien prévue du 25 novembre au 3 décembre, s’affronteront dans un duel qui s'annonce explosif.

Roilya Ranaivosoa sera l’unique représentante mauricienne aux mondiaux d’haltérophilie qui se disputeront du 26 novembre au 5 décembre à Abaheim en Californie aux États-Unis. Étant la seule parmi l’élite nationale à pouvoir finir dans « les 15 à 20 meilleures mondiales chez les -53 kg », elle a été désignée et sera accompagnée de son coach, le DTN d'origine chinoise Mu Honghe et du président de la Fédération mauricienne d’haltérophilie, Poorun Bhollah.

Les écoliers seront gâtés durant les deux mois de vacances scolaires. Le Mauritius Sports Council, la State Bank et Vital se sont associés afin d’organiser deux camps de vacances — Nager C’est Vital et Summer Holiday Sports Camp — qui se dérouleront du 21 novembre au 15 décembre.

L’entraîneur national de cyclisme, José Achille, n’occupe plus ce poste depuis une semaine. Il a envoyé une lettre en ce sens à la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), qui a accusé réception du courrier. À l’heure actuelle, les deux parties ont confirmé la démission du technicien.

C’est demain au stade George V que se tiendra le Charity Shield, le premier match de la saison, qui mettra aux prises le Pamplemousses SC, champion de Maurice en exercice, à l’ASPL 2000, vainqueur de la dernière édition de la MFA Cup. Quand on sait que les deux formations se sont affrontées pour ce premier trophée il y a un an, on peut s’attendre à de chaudes retrouvailles.

La sélection mauricienne continue son dur apprentissage de l’Africa Tour au Rwanda. Engagée dans le Tour du Rwanda depuis dimanche dernier, la sélection a connu une cinquième journée plutôt difficile au cours des 121 km reliant Musanze à Nyamata, une étape qui a vu la victoire de l’Érythréen Metkel Eyob de la Dimension Data en 2h52’54.

La prédiction de Judex Jeannot s’est avérée. Lui qui n’avait pas hésité à déclarer que Fabrice Bauluck décrocherait le titre mondial en kick-boxing cette année. Pourtant, la course vers la consécration n’aura pas été de tout repos et soutient qu’il aurait assumé les conséquences en cas de défaite. Dans l’entretien qui suit, l’entraîneur national de kick-boxing élabore sur le parcours du quadruple champion du monde, mais soutient que les autorités concernées n’accordent pas la reconnaissance voulue aux sportifs qui font la fierté du pays.

La deuxième étape du Tour du Rwanda, qui a débuté dimanche à Kigali, a vu les Mauriciens caler sur la première étape de plus de 150 km. Certes, la victoire est allée au Suisse Simon Pellaud de la Team Illiminate. Mais les Mauriciens ont quelque peu sauvé les meubles, même si Olivier Lecourt, le mieux classé, a rétrogradé à la 19e place.

Le temps pluvieux a causé le renvoi d'un certain nombre de matchs qui devaient avoir lieu dimanche au centre de tennis de Petit Camp lors des Championnats nationaux UBP. Les premiers tours du tableau progressif du simple hommes ont rendu leur verdict et c'est Lucas Lai Fat Fur qui a émergé aux dépens d'Érick Totozafy. Il affrontera samedi en quarts de finale Thomas Clark.

Le doute planait sur la participation des vice-championnes de Maurice à la Coupe des clubs de l'océan Indien prévue du 25 novembre au 2 décembre vu leur mauvais début de championnat. Mais le Plaisance SC sera bien au rendez-vous.

Dure journée pour les Mauriciens hier au cours de la troisième étape du Tour du Rwanda. Pour l’arrivée du troisième acte à Musanze, c’est le Rwandais Joseph Areruya, de la Dimension Data for Qhubeka, qui s’est imposé au terme d’un sprint devant Edwin Avila (Team Illuminate) et Jean-Paul Ukiniwabo de la sélection rwandaise.

La troisième édition des Jeux des Jeunes qui s’est déroulée du 4 au 10 novembre sur huit différents sites sportifs de l’île a vu quelques bonnes performances. Ils étaient environ 1700 jeunes âgés entre 12 et 13 ans en compétition. Rodriguais et Agaléens se sont aussi joints à cet événement. 

Le duel à distance continue pour les deux équipes qui représenteront Maurice lors de la Coupe des clubs de l’océan Indien. Alors que le Curepipe Starlight a remporté son match la semaine dernière, l’Association Sportive de Vacoas-Phœnix a quant à elle disposé du Plaisance SC 44-31 samedi.

Auréolé d’un deuxième titre de champion du monde seniors de kick-boxing, Fabrice Bauluck s’apprêtait à recevoir un accueil triomphal à son retour au pays cet après-midi. Parents, amis, membres de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées, et représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports devaient ainsi être présents afin de saluer à juste titre la prestation du tireur, qui a fait parler toute sa classe lors de cette compétition qui s’est déroulée la semaine dernière à Budapest en Hongrie.

Ce n’était pas l’accueil en grande pompe de 2013 quand Fabrice Bauluck et James Agathe revenaient de leur campagne victorieuse du Brésil. Au défilé, hymne national et la présence de quelques hautes personnalités du pays ont succédé cette fois un accueil plus sobre et intime, même si les jeunes des clubs de Beau Vallon et de Quatre Sœrs n’ont cessé de créer l’ambiance en attendant l’arrivée de la délégation de kick-boxing, notamment celle de Fabrice Bauluck qui, magnifique trophée en main et médaille autour du cou, a difficilement pu se frayer un passage pour se retrouver en dehors de l’aérogare, hier en fin d’après-midi.

« Le tournoi tant attendu par tous les joueurs », a pris son envol samedi au centre national de tennis à Petit Camp. La 20e édition des Championnats de Maurice UBP, qui ne met en opposition que les joueurs locaux, a débuté sous de bons auspices avec le soutien du sponsor et une prime globale de Rs 66 000, dont Rs 10 000 revenant aux vainqueurs des simples hommes et dames, Rs 5 000 à chaque finaliste ainsi que Rs 1 500 aux 3es et 4es joueurs (euses) au classement.

La sélection mauricienne qui dispute actuellement le Tour du Rwanda se comporte plutôt bien. En effet, après son baptême du feu hier sur les routes de Kigali pour un prologue de 3,3 km, la sélection a découvert les difficultés d’une épreuve de l’Africa Tour, avec l’escalade du Mur du Huye en fin d’étape, qui a vu la victoire du Rwandais Joseph Areruya. Le Mauricien Olivier Lecourt se glisse dans le top 10, à 1’36 du vainqueur du jour.

Kevin Ghunowa a une nouvelle fois été pénalisé pour une faute d’interférence. Il a écopé d’une mise à pied d’une journée et d’une amende de Rs 25 000. Les Racing Stewards n’ont cependant pas pris en considération le fait qu’il avait déjà été suspendu pour une faute similaire alors qu’il était associé à Heart Of Darkness samedi dernier. Le board des RS a décidé que la seconde faute devra être purgée concurremment avec la première. Le jockey mauricien sera donc absent pour deux journées seulement.

Il n’y avait définitivement pas photo lors de la rencontre amicale opposant la sélection togolaise à celle du Club M hier soir. Au stade de Kégué à Lomé, les footballeurs mauriciens n’ont pu soutenir la comparaison en s’inclinant sur le lourd score de 0-6. Face à un adversaire qui avait récemment participé à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, le résultat ne surprend guère. Et ce, même si la rencontre disputée en mars 2015 sur le sol mauricien s’était soldée sur un nul (1-1).

Le Mauricien Olivier Lecourt a pris, hier à Kigali où il dispute actuellement le Tour du Rwanda, la 12e place du prologue, à 12 secondes du Rwandais Jean Bosco Nsengimana. Trois des cinq Mauriciens engagés terminent la première journée dans le top 20 de cette première épreuve.