All

Le château de Réduit a accueilli hier une vingtaine d’enfants souffrant d’un handicap physique et leurs parents à l’occasion d’une cérémonie durant laquelle l’ambassadeur de Chine a remis un chèque de 1 million à la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Ce montant est le fruit des recettes obtenues à l’occasion de deux représentations données au J&J Auditorium début novembre par le ballet de Tianjin, qui a présenté avec brio Le Lac des Cygnes devant quelque 4 000 spectateurs.

Depuis jeudi, des éléments du Forensic Science Laboratory (FSL) sont venus épauler les sauveteurs de la Fire and Rescue Team et la Special Mobile Force (SMF) dans l’entrepôt incendié de Shoprite, à Trianon. Le FSL compte examiner certaines substances pouvant indiquer la présence ou les restes du corps de Sandesh Domah (24 ans), le seul employé qui n’a pas répondu à l’appel après l’éclatement du sinistre vers 18 heures dimanche dernier.

Une grosse foule était présente dimanche dernier pour la consécration du Siva Soopramanien Kovil, à Vacoas. La Maha Kumbabishegum, présidée par le swami Thirouththondar Patti Appan Govindarajoo Nayagum, a été rendue nécessaire une nouvelle fois après 12 ans, selon les traditions védiques (la dernière fois, c'était en 2005).

Le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, en mission en Russie, a eu « une rencontre fructueuse » hier avec son homologue russe, Sergey Lavrov. Plusieurs dossiers de coopération bilatérale, qui vont dans le sens d'un renforcement des relations Maurice-Russie dans plusieurs secteurs, ont été évoqués.

Les doublés
Superbe journée pour les établissements Rameshwar Gujadhur et Simon Jones. C’est le moins qu’on puisse dire car ces deux entraîneurs ont signé un doublé chacun. Rameshwar Gujadhur a réalisé son coup double avec Mr Bond dans The 5-Plus Trophy et avec le frontrunner Captain Magpie dans l’épreuve phare sur 1500m. Les deux coursiers ont aussi offert au jockey Sunil Bussunt un brillant doublé. Simon Jones a enlevé ses deux victoires avec Euroklidon, le fils de Captain Al, sous la selle de Jean-Roland Boutanive dans The Caractere Trophy et Arctic Flyer, piloté par Kersley Ramsamy dans The Disa Leader Cup. Le leader au classement a remporté la troisième course avec Maxamore pour porter son total de gains sur l’année à Rs 11 862 500, soit une avance de Rs 912 500 sur son dauphin, Rameshwar Gujadhur.

Mieux sensibiliser la gent féminine sur le diabète. C’est dans cette optique que l’organisation Diabetes Safeguard a lancé un livret gratuit, intitulé « Le Diabète au Féminin », qui coïncide avec la Journée mondiale du diabète, célébrée le 14 novembre.

FR : 4,50M
PISTE : 3,0M
TEMPS : PLUVIEUX
TEMPÉRATURE : 28°C
Ils ne seront que sept au départ de l’épreuve phare de cette 35e journée réservée aux chevaux de la C3 (B61) sur 1365m. Surpris par un Ernie complètement retrouvé à sa dernière sortie, Victory Team s’aligne au départ de cette épreuve avec des ambitions revues à la hausse. L’élève d’Amardeep Sewydal a été maintenu dans de belles dispositions et tout porte à croire qu’il sera seul à l’avant de ce lot. Ce qui nous laisse à penser que le rachat est dans ses cordes.

Yoda Man et Door Of Deception sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Parti prudemment de sa première ligne, Yoda Man s’était retrouvé dans la seconde moitié du peloton. Il avait été dirigé à l’intérieur à 150m du but lorsqu’il s’est retrouvé dans le dos de Bridegroom Bertie et Rum Tum Tugger qui n’avançaient pas. Malheureusement pour lui, il n’avait jamais pu trouver le passage voulu et n’avait pu prolonger son effort jusqu’au bout. Door Of Deception effectuait sa reprise 2017, car il avait été confronté à des ennuis de santé. Il avait suivi dans son pas au milieu du peloton. Il n’avait pu changer de vitesse dans la ligne d’arrivée, mais s’était montré accrocheur pour un petit chèque. 

Superbe journée pour les établissements Rameshwar Gujadhur et Simon Jones. C’est le moins qu’on puisse dire car ces deux entraîneurs ont signé un doublé chacun. Rameshwar Gujadhur a réalisé son coup double avec Mr Bond dans The 5-Plus Trophy et avec le frontrunner Captain Magpie dans l’épreuve phare sur 1500m. Les deux coursiers ont aussi offert au jockey Sunil Bussunt un brillant doublé. Simon Jones a enlevé ses deux victoires avec Euroklidon, le fils de Captain Al, sous la selle de Jean-Roland Boutanive dans The Caractere Trophy et Arctic Flyer, piloté par Kersley Ramsamy dans The Disa Leader Cup. Le leader au classement a remporté la troisième course avec Maxamore pour porter son total de gains sur l’année à Rs 11 862 500, soit une avance de Rs 912 500 sur son dauphin, Rameshwar Gujadhur.

Le Chili prend de plus en plus conscience de l’importance de protéger sa biodiversité. C’est notamment le cas des manchots de Humboldt, en grand danger de disparition, et qui obtiennent un répit après l’arrêt d’un projet minier à l’allure pharaonique, signant ainsi une nouvelle victoire de David contre Goliath.

Mis sur la touche pour une période de cinq ans pour des raisons déjà évoquées, Roby Bheekary, après deux montes anonymes auparavant, a renoué avec le succès en menant à bon port le favori Secret Idea.

C’est un Sunil Bussunt aux anges que Turf Magazine a rencontré mardi matin après la séance d’entraînement. Et pour cause, le cavalier mauricien a été le grand bonhomme de cette 34e journée. En sus d’avoir réalisé un rarissime doublé, il a offert à l’entraîneur Rameshwar Gujadhur, qui fêtait ses 78 ans samedi, un beau cadeau d’anniversaire en menant à bon port Captain Magpie dans l’épreuve phare. Auparavant, c’est avec Mr Bond qu’il a fait briller les couleurs de l’établissement dans la cinquième course au terme d’un brillant finish. Le jockey mauricien est retourné sur ses cinq montes de la dernière journée et n’a pas caché qu’il s’attendait aussi à une bonne moisson.

L’épreuve phare de la 34e journée a été l’affaire d’un seul cheval : Captain Magpie. L’élève de Rameshwar Gujadhur s’est rappelé au bon souvenir de ses partisans en renouant avec le succès plus d’un an après sa dernière victoire. Autant dire qu’il a choisi le moment propice pour le faire car, samedi dernier, son entraîneur fêtait ses 78 ans. Rameshwar Gujadhur a donc fêté son anniversaire comme il se doit car, outre Captain Magpie, ses couleurs ont aussi brillé avec Mr Bond dans la cinquième épreuve. Ces deux chevaux avaient pour cavalier Sunil Bussunt. Simon Jones, qui crève l’écran en cette fin de saison, s’est lui aussi adjugé un doublé par l’entremise d’Euroklidon et d’Arctic Flyer, pilotés par Jean-Roland Boutanive et Kersley Ramsamy respectivement. Ce dernier s’est auparavant illustré avec Kalinago, mais sa journée s’est terminée en eau de boudin lorsqu’il s’est vu infliger trois semaines de suspension pour sa mauvaise inspiration sur New Golden Age, une monte qui n’a pas plu à l’entourage du cheval.

Acheté à prix d’or par son entourage, ce brillant compétiteur a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui en s’offrant la palme de cheval champion 2017, avec à la clé quatre succès, dont deux épreuves classiques (Duchesse et Coupe d’Or). Il a aussi offert à son entraîneur le Grand Chelem en réussissant un sans-faute dans les épreuves classiques cette saison. L’établissement Gujadhur possède en ce fils de More Than Ready un élément qui possède encore une belle marge de progression et fera à coup sûr parler de lui la saison prochaine dans les grandes épreuves.

Avec cinq partants en lice lors de la 34e journée, l’entraîneur Gilbert Rousset a su tirer son épingle du jeu avec la victoire de Maxamore. Avec Horil ce n’est que des premières. Après son doublé lors de la 33e journée quand il avait fait triompher pour la première fois Aspara et Storm Clipper, le voilà qui récidive. 

Chers lecteurs, je concède que j’ai sorti tous les arguments possibles et imaginables pour éloigner les collègues du gâteau réalisé par le Chef Patrick Astier et son équipe pour la rédac’, qui célèbre le 1500e numéro de son magazine adoré. En vain ! J’avoue – et je sais que vous me croirez sans mal – que je me serais délecté toute seule de ce 100%, qui est une ode au chocolat. Égoïstement. Ce plaisir qu’est la gourmandise doit parfois être solitaire. Et ce moment de bonheur en solo aurait été un régal pour mes papilles.

On ne le dirait pas, mais cela fait quasiment un quart de siècle que Deven T est fidèle au rendez-vous de la dernière page du magazine. L’actualité, il nous la raconte en quelques coups de crayon et avec quelques traits de couleurs pour rendre les sujets évoqués moins ternes. Un brin d’humour sur des sujets souvent sérieux, sans pour autant banaliser les faits.

Ils seront peut-être nos prochains interlocuteurs. L’avenir, ils en pensent déjà puisque ceux de leur génération seront les principaux acteurs de la vie à Maurice dans différents domaines. Pour parler du futur, des jeunes s’expriment au sujet de quinze domaines où ils sont déjà actifs afin de nous offrir une vision de ce que sera peut-être Maurice plus tard.

Où est cachée la culture nationale du Mauricien ? Cherchez bien au fond de vous. Voici quelques pistes de recherche et des vérités qui dérangent nos racistes à nous. De quoi alimenter votre réflexion.

Dans un passé pas si lointain, tu n’étais pas de ce monde. C’est pourtant bien à toi que ces mots sont destinés. Je t’écris du temps où les bébés n’étaient pas issus d’éprouvettes. Nous faisions l’amour physique. Un acte charnel pour procréer et se procurer du plaisir, sans besoin d’absorber un cachet pour éprouver ce petit bonheur. Et la sérénité d’après l’orage hormonal…

Une messe des artistes est prévue le 18 novembre en l’église Notre Dame de Lourdes, Rose-Hill, à 18 heures. « Le but de cette célébration est que les artistes soient témoins de la beauté de Dieu », explique Henry Vigier de la Tour, membre du comité du mouvement Diaconie de la beauté. La messe sera marquée par plusieurs représentations d’artistes.

Lors de l'inauguration du Corporate Office de la CNT à Ébène hier soir, Nando Bodha, ministre du Transport, a tenu à rassurer les travailleurs de l'industrie et les compagnies d'autobus, leur signifiant que « le gouvernement tiendra compte de toutes vos doléances » par rapport à l'avènement du projet Metro Express.

La plus jeune candidate du Front Libération National à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes n’a pas peur de se jeter à l’eau et ose affronter les « dinosaures » dans ce domaine. Pour Sonali (Ria) Bhujun, il faut un renouvellement de la classe politique, et sa participation s’inscrit dans cette démarche. Commentant les propos de Showkutally Soodhun, elle plaide pour un code de conduite des membres de l’Assemblée nationale. Elle souhaite également des lois plus efficaces pour combattre la violence conjugale ainsi qu’une sensibilisation, dès le plus jeune âge, à travers l’éducation. Elle invite également les jeunes à lancer leurs propres entreprises.

Ivar Tallo, connu comme le père de la gouvernance numérique en Estonie, est attendu à Maurice lundi prochain pour une visite d’une semaine à l’invitation du ministère des Affaires étrangères. Durant sa visite d’une semaine dans l’île, il partagera son expérience dans le domaine de la gouvernance numérique en Estonie et ailleurs et doit également avoir des sessions de travail avec la Financial Services Commission.