juillet 31, 2015, 11:00

On ne pouvait trouver meilleur slogan pour fédérer l’ensemble de la population mauricienne autour de ces 6e JIOI, que le pays accueille dans l’effervescence. En amont, plusieurs activités et des concerts ont eu lieu à travers toute l’île pour battre le rappel des troupes. La flamme des Jeux circule à travers le pays dans un grand relais et elle prend également l’avion pour Rodrigues où des compétitions sont prévues.

juillet 31, 2015, 10:00

Dix-neuf ans après, les Jeux reviennent là où tout a commencé, à La Réunion, les Comores n’ayant pas été en mesure d’accueillir la compétition. Dans toutes les îles, on se souvient des débuts avec nostalgie tandis qu’une nouvelle génération s’installe dans le Village des Jeux.

juillet 31, 2015, 09:00

Quand la flamme des Jeux s’éteint le 30 août aux Seychelles, Maurice n’est pas de la fête. Nos représentants ont décidé de boycotter la cérémonie de clôture pour exprimer jusqu’au bout leur insatisfaction sur la grande injustice de ces Jeux. Dès le départ, le pays avait exprimé son opposition à ce que Sangouma et Prianon participent aux Jeux.

juillet 31, 2015, 08:00

À quelques jours du rendez-vous des îles, lorsque Marie-Lourdes Allysamba passe la flamme des Jeux à la représentante de Madagascar, Maurice souhaite les meilleures chances à la Grande Île. Du 24 août au 2 septembre, les yeux de l’océan Indien sont rivés sur Antananarivo où se tiennent la plupart des compétitions dans le cadre de ces troisièmes JIOI.

juillet 31, 2015, 07:00

En Une de la presse dominicale de ce 1er septembre, la magnifique envolée de Désiré L’Enclume vers la gauche pour arrêter net le ballon tiré par le capitaine de l’équipe de football de La Réunion à l’heure des tirs aux buts. L’événement se passe au stade George V et c’est tout Maurice qui suit la finale Réunion/Maurice sur MBC Télé.

juillet 31, 2015, 06:00

Samedi 25 août 1979. Il est précisément 16h27 quand l’hymne des jeux retentit pour la toute première fois. Massés dans le stade olympique de St-Paul de La Réunion, 14,000 spectateurs observent le drapeau des jeux être hissé sur le mat. “Des jeux à dimension humaine où l’on retrouvera certainement l’esprit des premiers Jeux Olympiques, tels que le Baron Pierre de Coubertin l’avait souhaité”, écrit week-end dans son édition du dimanche 26 août 1979.