Politique

décembre 9, 2017

A la Source, Quatre-Bornes, où le Ptr organisait son avant-dernier meeting avant l'élection partielle, Navin Ramgoolam a accusé le gouvernement de « mettre le pays en péril en raison de son incompétence ». De son côté, le candidat des rouges, Arvin Boolell, a réclamé un « signal fort » de la part des électeurs de  Quatre-Bornes afin de forcer le gouvernement à organiser des élections générales.

A la Source, Quatre-Bornes, où le Ptr organisait son avant-dernier meeting avant l'élection partielle, Navin Ramgoolam a accusé le gouvernement de « mettre le pays en péril en raison de son incompétence ». De son côté, le candidat des rouges, Arvin Boolell, a réclamé un « signal fort » de la part des électeurs de  Quatre-Bornes afin de forcer le gouvernement à organiser des élections générales.

décembre 6, 2017

La patente octroyée par la Gambling Regulatory Authority (GRA) de Raouf Gulbul en mode TGV à PMU Moris continue à faire des vagues à l’Assemblée nationale. Même si aucune interpellation parlementaire ne figurait à l’agenda de la tranche du Question Time d’hier, le Deputy Prime Minister, Ivan Collendavelloo, a cru nécessaire d’apporter une rectification aux détails fournis la semaine dernière en tant que Premier ministre suppléant à la PQ du député Rajesh Bhagwan au sujet de la licence octroyée. Les détails rectifiés portent sur l’actionnariat Peerless, qui avait soumis la demande pour le permis de PMU Moris. Il a été acculé à apporter ces précisions sur les « paravents de Jean-Michel Lee-Shim » à la suite des recherches effectuées par le leader du MMM, Paul Bérenger, et prenant à contre-pied les informations communiquées initialement à la Chambre.

La patente octroyée par la Gambling Regulatory Authority (GRA) de Raouf Gulbul en mode TGV à PMU Moris continue à faire des vagues à l’Assemblée nationale.

décembre 6, 2017

Le Mauritius Institute of Health (amendment) Bill a été voté avec amendements mardi soir à l’Assemblée nationale. Ce projet de loi vise à faire du Mauritius Institute of Health (MIH) un centre de formation de renom dans la région. Pour accroître sa renommée en matière de formation, des discussions sont en cours en ce moment avec l’Université de Marseille. L’hôpital de Flacq aura bientôt le statut d’un centre hospitalier universitaire.

Le Mauritius Institute of Health (amendment) Bill a été voté avec amendements mardi soir à l’Assemblée nationale. Ce projet de loi vise à faire du Mauritius Institute of Health (MIH) un centre de formation de renom dans la région. Pour accroître sa renommée en matière de formation, des discussions sont en cours en ce moment avec l’Université de Marseille. L’hôpital de Flacq aura bientôt le statut d’un centre hospitalier universitaire.

décembre 5, 2017

Gunness Ramdewar a été nommé président de la Law Reform Commission. Il succède à Raouf Gulbul, qui a soumis sa démission récemment. De son côté, Gaetan Abal a été nommé à la présidence du managing committee du National Arts Fund.

Gunness Ramdewar a été nommé président de la Law Reform Commission. Il succède à Raouf Gulbul, qui a soumis sa démission récemment. De son côté, Gaetan Abal a été nommé à la présidence du managing committee du National Arts Fund.
 

décembre 5, 2017

La candidate du Mouvement Patriotique (MP) à la partielle du 17 décembre prochain dans la circonscription de Belle/Rose/Quatre-Bornes, Tania Diolle, a lancé samedi son programme électoral qui se décline en 12 points. C’était au Centre Nelson Mandela, avenue Berthaud, Quatre-Bornes, dans le cadre d’une rencontre avec les électrices de la circonscription et d’un « dialogue » avec les citoyens.

La candidate du Mouvement Patriotique (MP) à la partielle du 17 décembre prochain dans la circonscription de Belle/Rose/Quatre-Bornes, Tania Diolle, a lancé samedi son programme électoral qui se décline en 12 points. C’était au Centre Nelson Mandela, avenue Berthaud, Quatre-Bornes, dans le cadre d’une rencontre avec les électrices de la circonscription et d’un « dialogue » avec les citoyens.

décembre 5, 2017

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ashit Gungah, a donné des garanties à la mi-journée qu’aucune pénurie de produits pétroliers n’est à craindre dans la conjoncture. Il répondait à la Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, au sujet de l’embargo prononcé par la haute cour de Karnataka contre le départ du pétrolier Pacific Diamond avec quelque 40 000 tonnes de produits pétroliers pour le compte de la State Trading Corporation. L’injonction contre le départ du pétrolier de Mangalore a été étendue au 11 décembre. Le ministre a fait comprendre que, depuis le week-end dernier, des dispositions ont été arrêtées par la STC en vue d’identifier des sources d’approvisionnement alternatives. Il a ajouté que des cargaisons devraient arriver à Port-Louis plus tôt que celle prévue du Pacific Diamond.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ashit Gungah, a donné des garanties à la mi-journée qu’aucune pénurie de produits pétroliers n’est à craindre dans la conjoncture.

décembre 5, 2017

QUATRE-BORNES : Une « base » du Reform Party vandalisée
La situation était tendue dimanche soir à Boundary, Quatre-Bornes, où une « base » du Reform Party, du candidat à la partielle Roshi Bhadain, a été saccagée. La police s'est rendue sur place, où elle a interpellé un sympathisant d'un parti adverse. Ils seraient toutefois plusieurs concernés par cet acte de vandalisme. La police est à la recherche des fauteurs de trouble. 

QUATRE-BORNES : Une « base » du Reform Party vandalisée

décembre 5, 2017

Roshi Bhadain n’a pas mâché ses mots hier matin lors d’une conférence de presse urgente tenue au siège du Reform Party, à Quatre-Bornes. Il s’est insurgé contre ses principaux adversaires politiques, notamment Arvin Boolell et Navin Ramgoolam. « Zot finn zwe ek dife kan zot finn kraz sa baz-la. Zot pou pey bien ser pou sa », dit-il. La raison principale est la destruction d’une base de son parti dans la localité, ce qui aurait pu, dit-il, « blesser les membres qui s’y trouvaient ».

Roshi Bhadain n’a pas mâché ses mots hier matin lors d’une conférence de presse urgente tenue au siège du Reform Party, à Quatre-Bornes. Il s’est insurgé contre ses principaux adversaires politiques, notamment Arvin Boolell et Navin Ramgoolam. « Zot finn zwe ek dife kan zot finn kraz sa baz-la. Zot pou pey bien ser pou sa », dit-il.

décembre 4, 2017

Paul Bérenger a estimé à Rs 400 M le manque à gagner pour la MRA en raison de « l'ampleur des paris illégaux » dans le pays. Chiffre qu'il a donné en évoquant le dossier de PMU Moris, qui avait l'objet d'une interpellation de Rajesh Bhagwan au parlement la semaine dernière. 

Paul Bérenger a estimé à Rs 400 M le manque à gagner pour la MRA en raison de « l'ampleur des paris illégaux » dans le pays. Chiffre qu'il a donné en évoquant le dossier de PMU Moris, qui avait l'objet d'une interpellation de Rajesh Bhagwan au parlement la semaine dernière. 

décembre 3, 2017

C’est l’introduction du Pari Mutuel Urbain (PMU) qui a réveillé l’hémicycle mardi dernier. Sinon, la séance aurait probablement figuré dans le registre de celles qui auront été les plus calmes de l’Assemblée nationale. La question de Rajesh Bhagwan a permis de confirmer ce que les initiés savaient, c’est que le promoteur Peerless Ltd, du moins celui qui, sur le papier, a fait la demande du permis pour opérer le PMU à Maurice un 21 septembre 2017, que la Gambling Regulatory Authority s’y est penchée le 4 octobre et, quarante-huit heures après, soit le 6 octobre, la licence était délivrée au demandeur. C’est le Premier ministre par intérim, Ivan Collendavelloo, qui a été amené à répondre à cette interpellation qui était destinée à Pravind Jugnauth.

  • Nouveaux accrochages entre la vice-Première ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo et le leader de l’opposition sur l’état du service des pompes
décembre 3, 2017

Le pays risque-t-il de connaître une pénurie de carburant dans pas longtemps ? À cette question soulevée lors de la conférence de presse du gouvernement hier matin, son porte-parole, Étienne Sinatambou, a été catégorique : « Il y aura de l’essence ! » Malgré l’ordre émis par la Cour de Karnataka interdisant le Pacific Diamond, navire qui a à son bord 40 000 tonnes métriques de pétrole à destination de Maurice, de quitter le port de Mangalore en Inde, le ministre Sinatambou ne croit pas à un « worst case scenario. » Toutefois, le représentant du gouvernement Lepep est d’avis que la démarche de Betamax, lequel avait consigné une plainte cette semaine contre la State Trading Corporation (STC) - condamnée par le tribunal d’arbitrage de Singapour à lui verser $ 115 millions - est « un acte de trahison envers Maurice. »

Le pays risque-t-il de connaître une pénurie de carburant dans pas longtemps ?

décembre 3, 2017

Avons-nous besoin d’art pour vivre?
Oui, définitivement oui, comme le montrent en ce moment Porlwi by Nature et les polémiques qu’il suscite.

Avons-nous besoin d’art pour vivre?
Oui, définitivement oui, comme le montrent en ce moment Porlwi by Nature et les polémiques qu’il suscite.

décembre 3, 2017

Le trafic de drogue, l’univers du jeu, la police, avec ou sans plan de carrière, si ce n’est d’être, pour un bon nombre, des complices fortement tarifés des marchands de la mort, et certains politiques friands de fric sans questionner son odeur ou sa provenance, c’est une coalition qui a toujours prospéré. Pas que dans les films de gangsters ou dans les thrillers qui déferlent en série sur le petit écran. Si les Mauriciens savaient que ces quatre mondes, les uns plus glauques que les autres, entretenaient entre eux une bien malsaine connivence, ils ne pouvaient pas se douter qu’ici même ces ramifications ont des proportions aussi inquiétantes qu’effrayantes.

Le trafic de drogue, l’univers du jeu, la police, avec ou sans plan de carrière, si ce n’est d’être, pour un bon nombre, des complices fortement tarifés des marchands de la mort, et certains politiques friands de fric sans questionner son odeur ou sa provenance, c’est une coalition qui a toujours prospéré. Pas que dans les films de gangsters ou dans les thrillers qui déferlent en série sur le petit écran.

décembre 3, 2017

Ainsi, nous citoyens, nous allons devoir gober, béatement, que notre très moderne République de Maurice, placée 73ème dans le monde au classement de l’ICT Development Index de l’ International Telecommunication Union et leader (no. 1) sur le continent Afrique dans le domaine de la technologie  informatique serait capable de se connecter via Internet avec le Kamchatka et, sans doute aussi, avec la Terre de Feu, dans l’extrême sud de l’Amérique, mais qu’elle n’est pas foutue de mener à bien une visioconférence depuis la Hollande (en Europe) dans le procès de l’affaire Boskalis? N’est-ce pas extraordinaire?

Ainsi, nous citoyens, nous allons devoir gober, béatement, que notre très moderne République de Maurice, placée 73ème dans le monde au classement de l’ICT Development Index de l’ International Telecommunication Union et leader (no.

décembre 3, 2017

Alan Ganoo qui intervenait lors  « d’un Dialogue avec les Citoyens et la  présentation du Programme du Mouvement Patriotique  » en marge de la partielle au No 18, a vivement fustigé le MMM et plus particulièrement Rajesh Bhagwan. En cause : la déclaration du député mauve à l’effet que PTr « était en train de financer la campagne du MP». A cela il rétorque « ki mo fer serma lor livre sakre ki zamai mo pann pran enn sou ek sa parti la». Pour sa part, Tania Diolle, a présenté le «programme pour le renouveau » qui s’articule autour de 12 mesures. En outre, l’éventuel projet de loi visant à réglementer le financement des partis politiques et la représentation des femmes et des jeunes en politique.

Alan Ganoo qui intervenait lors  « d’un Dialogue avec les Citoyens et la  présentation du Programme du Mouvement Patriotique  » en marge de la partielle au No 18, a vivement fustigé le MMM et plus particulièrement Rajesh Bhagwan. En cause : la déclaration du député mauve à l’effet que PTr « était en train de financer la campagne du MP». A cela il rétorque « ki mo fer serma lor livre sakre ki zamai mo pann pran enn sou ek sa parti la».

décembre 3, 2017

Le PMSD se présentera-t-il seul ou en alliance? aux élections générales  Le doute subsiste malgré des affirmations passées de ses dirigeants selon lesquelles le parti briguera les suffrages sans nouer d’alliance avec aucun autre parti aux prochaines élections. Vendredi, lors d’une réunion à cité Beau-Séjour, le leader PMSD a laissé entendre, caméra à l’appui : « Bliyer sa zafer PMSD pour fer marchepied-là ! » Toutefois, Xavier Duval a ajouté que « nou pou aller prochaine fois, égal égal minimum ». Ce qui laisserait sous-entendre une alliance quelconque... Mais pour l’heure, l’attention est plutôt concentrée sur la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes, leur candidat Dhanesh Maraye et les virulentes sorties du PMSD contre ses adversaires, plus particulièrement Arvin Boolell et Nita Jaddoo.

Le PMSD se présentera-t-il seul ou en alliance? aux élections générales  Le doute subsiste malgré des affirmations passées de ses dirigeants selon lesquelles le parti briguera les suffrages sans nouer d’alliance avec aucun autre parti aux prochaines élections.

décembre 3, 2017

«Mo pran langazman solanel : nou pou al tousel dan élections. » Ainsi s’est exprimé le candidat du PTr, Arvin Boolell, lors d’une conférence de presse hier à l’hôtel Le Labourdonnais, aux côtés de Patrick Assirvaden, Shakeel Mohamed et d’autres jeunes du parti. Il ne sera question d’alliance ni avec le PMSD ni avec quiconque d’autre avant les élections. Cependant, une alliance postélectorale viendra si besoin est, dit-il. Ce qui est sûr, c’est qu’il se servira de sa position une fois qu’il aura fait son entrée à l’hémicycle après la partielle de Belle Rose/Quatre Bornes — qu’il est confiant de remporter — pour convaincre l’opposition de pousser vers les élections générales anticipées. La raison pour laquelle au PTr on est d’avis que cette partielle servira de tremplin aux élections générales.

«Mo pran langazman solanel : nou pou al tousel dan élections. » Ainsi s’est exprimé le candidat du PTr, Arvin Boolell, lors d’une conférence de presse hier à l’hôtel Le Labourdonnais, aux côtés de Patrick Assirvaden, Shakeel Mohamed et d’autres jeunes du parti. Il ne sera question d’alliance ni avec le PMSD ni avec quiconque d’autre avant les élections. Cependant, une alliance postélectorale viendra si besoin est, dit-il.

décembre 3, 2017

Commentant la controverse suscitée par les conditions attachées à l’arrivée du Pari Mutuel Urbain (PMU) sur le sol mauricien et, plus généralement, les pertes substentielles de revenus pour l’État occasionnées par les paris illégaux et autres « protections » dont bénéficieraient certains organisateurs véreux de paris, Paul Bérenger s’est engagé à mettre bon ordre dans tout le secteur des jeux d’argent, « comme entre 2000 et 2005 », une fois le MMM de nouveau au pouvoir.

  • L’affaire Sumputh : dès le retour du PM, la publication du rapport Aujayeb sera réclamée haut et fort
décembre 3, 2017

J’écrivais dimanche dernier que, parfois, les agissements de la police mauricienne pouvaient rappeler le fonctionnement des polices des Républiques soviétiques. L’actualité de cette semaine est venue confirmer cette impression. Mercredi dernier, cela faisait un an que le Parlement avait voté le Police (Membership Trade Union) Bill autorisant enfin les policiers à se syndiquer, comme toutes les autres catégories de travailleurs du pays.

J’écrivais dimanche dernier que, parfois, les agissements de la police mauricienne pouvaient rappeler le fonctionnement des polices des Républiques soviétiques. L’actualité de cette semaine est venue confirmer cette impression. Mercredi dernier, cela faisait un an que le Parlement avait voté le Police (Membership Trade Union) Bill autorisant enfin les policiers à se syndiquer, comme toutes les autres catégories de travailleurs du pays.

décembre 3, 2017

Rezistans ek Alternativ est une fois de plus monté au créneau contre le fonctionnement de l’industrie touristique actuelle « qui a instauré un régime de terreur pendant 25 ans ». Dans sa conférence de presse hebdomadaire, le parti appelle à la mobilisation des Mauriciens le 9 décembre à Port-Louis pour dire “non !” à l’accaparement des plages publiques.

Rezistans ek Alternativ est une fois de plus monté au créneau contre le fonctionnement de l’industrie touristique actuelle « qui a instauré un régime de terreur pendant 25 ans ». Dans sa conférence de presse hebdomadaire, le parti appelle à la mobilisation des Mauriciens le 9 décembre à Port-Louis pour dire “non !” à l’accaparement des plages publiques.

décembre 2, 2017
  • Nitish Joganah:  « Dan Quatre-Bornes tou dimounn konn 
mwa. Mo pa tap zot laport, se zot ki vinn tap mo laport »
  • Nathalia Vadamootoo distribue des graines d’embrevades 
aux électeurs de Belle-Rose/Quatre-Bornes

De la quinzaine de candidats, qui briguent en indépendant l’élection partielle du dimanche 17 décembre dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes (N°18), quelques-uns font montre d’ingéniosité et d’esprit d’initiative. Ceux-là sortent des sentiers battus et adoptent des stratégies de campagnes innovantes et détonantes pour se faire entendre et remarquer des 42 052 électeurs potentiels.

De la quinzaine de candidats, qui briguent en indépendant l’élection partielle du dimanche 17 décembre dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes (N°18), quelques-uns font montre d’ingéniosité et d’esprit d’initiative. Ceux-là sortent des sentiers battus et adoptent des stratégies de campagnes innovantes et détonantes pour se faire entendre et remarquer des 42 052 électeurs potentiels.

décembre 2, 2017

Le leader du Front Libération National (FLN), Nazir Ismael, en conférence de presse hier, a accusé le président de la Commission d’enquête sur la drogue, Paul Lam Shang Leen, d’être « sélectif » par rapport aux personnes convoquées. Il se demande pourquoi le Premier ministre n’a pas été appelé devant la commission à ce jour, alors que Peroumal Veeren l’a dénoncé.

Le leader du Front Libération National (FLN), Nazir Ismael, en conférence de presse hier, a accusé le président de la Commission d’enquête sur la drogue, Paul Lam Shang Leen, d’être « sélectif » par rapport aux personnes convoquées. Il se demande pourquoi le Premier ministre n’a pas été appelé devant la commission à ce jour, alors que Peroumal Veeren l’a dénoncé.

décembre 2, 2017

Fort d'avoir réussi « à faire tomber » l'ancien vice-Premier ministre et président du MSM Showkutally Soodhun, le président du Mauritian National Congress, Vivek Pursun, a affirmé en fin de semaine détenir un autre enregistreùent vidéo impliquant l'ancien No 4 du gouvernement. Il a également réclamé la démission de deux autres ministres, qu'il a nommément cités, pour « conflit d'intérêts et corruption ».

Fort d'avoir réussi « à faire tomber » l'ancien vice-Premier ministre et président du MSM Showkutally Soodhun, le président du Mauritian National Congress, Vivek Pursun, a affirmé en fin de semaine détenir un autre enregistreùent vidéo impliquant l'ancien No 4 du gouvernement. Il a également réclamé la démission de deux autres ministres, qu'il a nommément cités, pour « conflit d'intérêts et corruption ».

décembre 2, 2017

Vasant Bunwaree, le leader du Muvman Travayis Militan (MTM), a découvert pendant la campagne pour les élections partielles de la circonscription No 18, où Reshma Sumputh Ramchurn se porte candidate sous la bannière de son parti, que la prostitution « est un fléau qui prend chaque jour de l’ampleur à Quatre-Bornes ». Il a fait part de ce constat hier lors d’une conférence de presse.

Vasant Bunwaree, le leader du Muvman Travayis Militan (MTM), a découvert pendant la campagne pour les élections partielles de la circonscription No 18, où Reshma Sumputh Ramchurn se porte candidate sous la bannière de son parti, que la prostitution « est un fléau qui prend chaque jour de l’ampleur à Quatre-Bornes ». Il a fait part de ce constat hier lors d’une conférence de presse.